Sunrise renonce au rachat d'UPC Suisse

mercredi, 13.11.2019

L'opérateur Sunrise tire officiellement un trait sur le rachat d'UPC Suisse.

Selon le contrat d'acquisition, Sunrise devra verser une pénalité de 50 millions de francs. (Keystone)

Sunrise abandonne son projet de rachat d'UPC Suisse. L'opérateur a notifié le propriétaire d'UPC, l'américain Liberty Global, a fait savoir ce dernier mardi soir. Selon le contrat d'acquisition, Sunrise devra verser une pénalité de 50 millions de francs.

Liberty Global espère encore trouver un nouvel arrangement pour sa filiale. Dans son communiqué, l'entreprise indique qu'elle a l'intention de poursuivre les discussions avec le conseil d'administration de Sunrise et son principal actionnaire Freenet, qui s'était farouchement opposé à la prise de contrôle prévue d'UPC.

Liberty Global soutient qu'une éventuelle reprise apporterait une valeur ajoutée considérable aussi bien aux actionnaires qu'aux consommateurs suisses.

UPC a pris acte de l'annonce de Sunrise. L'opérateur poursuivra la mise en oeuvre de son plan de croissance et investira dans le développement de ses produits ainsi que dans l'extension de son infrastructure de réseau câblé, indique Severina Pascu, CEO d'UPS Suisse, citée dans le communiqué.

Sunrise n'a fait aucune déclaration pour l'instant. L'entreprise présentera ce mercredi ses derniers résultats trimestriels.

Face à la fronde des actionnaires, Sunrise avait annoncé le 22 octobre l'annulation de l'assemblée générale extraordinaire prévue le lendemain, qui devait se prononcer sur l'acquisition. Les actionnaires de l'opérateur établi à Zurich devaient voter sur une augmentation de capital de 2,8 milliards de francs afin de financer une partie des 6,3 milliards prévus pour la transaction. (awp)






 
 

AGEFI




...