Sunrise prêt à saisir la justice sur les licences 5G

jeudi, 27.09.2018

L'opérateur Sunrise a averti qu'il n'hésiterait pas à saisir la justice dans le cadre de la mise aux enchère des licences pour la téléphonie mobile 5G, a indiqué jeudi le directeur financier André Krause.

Les enchères, qui doivent débuter en janvier, auront pour conséquence que seuls deux des trois opérateurs obtiendront une licence capable d'assurer une couverture nationale.(keystone)

L'opérateur Sunrise pourrait contrer la mise aux enchères des licences pour la téléphonie mobile de 5e génération.

Ces enchères, qui doivent débuter en janvier, auront pour conséquence que seuls deux des trois opérateurs obtiendront une licence capable d'assurer une couverture nationale, a affirmé le responsable. "Cela nuit à la concurrence", a insisté M. Krause.

Ce dernier s'est également déclaré "frustré" par une décision d'une commission préparatoire du National de ne pas vouloir réguler l'accès à la fibre optique, qui irait dans le sens de "l'entreprise étatique" Swisscom. Ce sujet est actuellement débattu au National.

André Krause n'a pas voulu commenter les rumeurs d'une éventuelle fusion entre Sunrise et UPC. "Notre modèle d'affaires fonctionne et il n'y a donc pas de pression d'agir", a-t-il ajouté, précisant toutefois que "si un projet venait à se présenter (...) nous l'étudierons".

La machine à rumeur est lancée à plein régime depuis que l'ancien patron du concurrent UPC, Eric Tveter, a évoqué une "consolidation faisant sens" et qu'un responsable de la maison-mère Liberty Global a qualifié Sunrise de partenaire éventuel.

Concernant l'autre concurrent Salt, qui s'est lancé il y a quelques mois sur le segment de l'internet et la télévision, M. Krause a estimé que cela était "d'une manière générale une chance". Cette nouvelle offre pourrait en effet inciter les clients à plus de mobilité entre les opérateurs.(awp)






 
 

AGEFI



...