Sunrise: la rentabilité s'effrite au deuxième trimestre

jeudi, 23.08.2018

L'opérateur de télécommunications Sunrise a subi au deuxième trimestre une érosion de sa rentabilité, malgré une modeste progression des revenus.

L'entreprise attribue la progression des recettes aux abonnements mobiles, internet et télévision, ainsi que commerciaux.(keystone)

Le chiffre d'affaires de l'opérateur de télécommunications Sunrise s'est enrobé de 2,1% à 463 millions de francs, tandis que le bénéfice net a fondu de 10,1% à 24 millions. La direction relève néanmoins ses ambitions d'excédent d'exploitation pour l'ensemble de l'exercice.

L'entreprise attribue la progression des recettes aux abonnements mobiles, internet et télévision, ainsi que commerciaux.

Au niveau opérationnel, l'excédent brut d'exploitation (Ebitda) s'est contracté de 1,4% à 147 millions. Ajusté de la cession l'an dernier de ses mâts d'antennes, cet indicateur aurait progressé de 2,8% à 150 millions, revendique le groupe zurichois dans son compte-rendu jeudi.

La performance s'inscrit au delà des prévisions les plus optimistes des analystes consultés par AWP, qui plafonnaient le chiffre d'affaires à 458 millions, l'Ebitda ajusté à 148 millions et le bénéfice net à 21 millions.

Sur les six premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires a atteint 921 millions de francs, l'Ebitda 284 millions et le bénéfice net 41 millions.

Les nouveaux jalons fixés pour l'Ebitda ajusté s'établissent entre 595 et 605 millions de francs, contre 580 à 595 millions précédemment. L'enveloppe consacrée aux investissements comprend toujours 283 à 323 millions. Sous réserve de concrétisation de ces objectifs, le groupe promet à ses investisseurs un dividende de 4,15 à 4,25 francs par action.

Sunrise s'est par ailleurs assuré une poursuite de l'accès au réseau fixe de Swisscom jusqu'à la mi-2022. Les deux opérateurs ont conclu mercredi un accord en ce sens, reprenant l'essentiel des modalités financières du contrat qui court jusqu'à la fin de cette année. Sunrise échelonnera pour ce faire un paiement total de 101 millions de francs sur trois ans.(awp)






 
 

AGEFI



...