Euronext à l’assaut de la Bourse d’Oslo

vendredi, 28.12.2018

L'opérateur boursier Euronext a l’intention d’acquérir la Bourse d’Oslo pour 625 millions d'euros. Une opération qui a le soutien de près de la moitié des actionnaires de la place financière.

La première bourse paneuropéenne, qui gère déjà les places de Paris, Bruxelles, Amsterdam, Lisbonne et Dublin, a approché le conseil d'administration de la Bourse d'Oslo dans le cadre d'une offre publique d'achat de 625 millions d'euros.

L'opérateur boursier Euronext, qui a révélé son intention de soumettre une offre publique d'achat de 625 millions d'euros pour acquérir la Bourse d'Oslo, a annoncé vendredi avoir désormais le soutien de 50,6% des actionnaires de la place norvégienne.

Ce chiffre permet à Euronext de passer la barre symbolique des 50%. Lors de la première annonce, lundi, ce soutien s'élevait à 49,6% des actions en circulation.
"Dépasser les 50% (...) montre l'intérêt des actionnaires de la Bourse d'Oslo pour l'offre d'Euronext", se réjouit l'opérateur dans un communiqué, ajoutant que sa "confiance sur le succès" de l'opération est "renforcée".

La première bourse paneuropéenne, qui gère déjà les places de Paris, Bruxelles, Amsterdam, Lisbonne et Dublin, a approché le conseil d'administration de la Bourse d'Oslo dans le cadre d'une offre publique d'achat de 625 millions d'euros.

L'offre se situe à 145 couronnes norvégiennes (14,5 euros) par action, qui correspond à une prime de 32% par rapport au cours de Bourse du 17 décembre.
Lundi, le conseil d'administration de la Bourse d'Oslo avait déclaré qu'il allait "évaluer l'offre et faire une recommandation aux actionnaires quand l'offre sera(it) présentée", en janvier 2019.

Né en 2000 de la fusion des Bourses d'Amsterdam, de Bruxelles et de Paris, Euronext a acquis la Bourse de Lisbonne en 2002 avant de finaliser l'intégration de celle de Dublin en mars dernier.(awp)






 
 

AGEFI



...