Logitech table sur la poursuite de sa croissance

mercredi, 06.03.2019

Logitech vise une progression de ses revenus entre 5 et 9% pour l'exercice 2020/21.

Bracken Darrell, CEO de Logitech. (Keystone)

Logitech entend poursuivre sa croissance au-delà de l'exercice décalé 2018/19. Confirmant ses objectifs pour la période en cours et révisant à la hausse ceux à plus long terme, le fabricant valdo-californien d'accessoires informatique vise une progression de ses revenus entre 5 et 9% pour l'exercice 2020/21.

En préambule à un conférence destinées aux analystes et investisseurs prévue mercredi à Zurich, Logitech précise que la croissance des ventes est établie en monnaies locales. Côté résultat d'exploitation, le groupe rappelle viser pour l'exercice en cours un montant entre 340 et 345 millions de dollars (entre 338,5 et 343,5 millions de francs), selon la norme comptable non-GAAP.

Pour l'exercice décalé 2020/21, le résultat opérationnel (Ebit) devrait grimper à une somme entre 375 et 385 millions de dollars, soit une croissance entre 10 et 12% au regard de la prévision pour l'exercice en cours. A plus long terme, Logitech vise désormais une marge d'exploitation entre 11 et 14%, contre 10 à 10% jusqu'alors.

La marge brute visée se situe quant à elle entre 36 et 40%, contre 35 à 37% jusqu'alors. Les revenus devraient afficher une progression entre 7 et 9%, en devises locales. Ayant crû en parallèle au marché du PC, Logitech devient un fournisseur clef de périphériques liés à l'informatique dans le nuage, a relevé le directeur général du groupe Bracken Darrell, cité dans le communiqué.

Pour mémoire, Logitech a engrangé au troisième trimestre de son exercice décalé 2018/19 - soit d'octobre à fin décembre - un chiffre d'affaires de 864,4 millions de dollars (presque autant en francs), en hausse de 6,4% sur un an. L'excédent d'exploitation (Ebit) non-Gaap a décollé de 22,3% à 143,2 millions et le bénéfice net s'est envolé de près de 40% à 112,8 millions.

Sur les trois premiers partiels cumulés, Logitech affiche une croissance de 9,6% à 2,16 milliards de dollars. La rentabilité opérationnelle non-Gaap a enflé de près d'un quart à 288,3 millions. (awp)






 
 

AGEFI



...