Logitech rachète les manettes de jeux Saitek

vendredi, 16.09.2016

Logitech a racheté pour 13 millions de dollars en numéraire l'accessoiriste de jeux vidéos Saitek.

L'opération n'aura pas d'impact sur les résultats trimestriels et annuels du groupe lausannois.

Logitech a racheté à l'américain Mad Catz Interactive la gamme de produits Saitek, spécialisée dans les manettes de jeux pour simulateurs de vol, pour 13 millions de dollars en numéraire, a annoncé dans la nuit de jeudi à vendredi le fabricant vaudois de périphériques informatiques.

Selon le directeur de la division jeux de Logitech, Ujesh Desai, "la gamme de produits Saitek complète notre portefeuille de dispositifs pour jeux vidéos Logitech G", composé notamment d'écouteurs, de souris, de claviers et d'autres manettes spécialement conçues pour les "gamers".

L'opération n'aura pas d'impact sur les résultats trimestriels et annuels du groupe lausannois, a-t-il précisé dans un communiqué.

Saitek, fondé en 1979 par le Suisse Eric Winkler, produit des manettes pour des jeux pour des simulateurs de vols d'avions et de navettes spatiales.

La cible d'acquisition devrait dégager un chiffre d'affaires annuel en million à un chiffre, soit 0,5% des recettes totales du groupe, ont calculé les analystes de la Banque cantonale de Zurich (ZKB). Les jeux vidéos et l'e-sport (sports électroniques) sont un secteur en expansion, avec une croissance de 15% par an. Logitech devrait également profiter de synergies dans la vente et la distribution.

"L'opération complète très bien le portefeuille existant dans le jeux vidéos 'Logitech G'", ont souligné les spécialistes de Kepler. Ces derniers ont estimé que Saitek représente 20% du chiffre d'affaires de 134 millions de dollars réalisé par Mad Catz en 2015. Le prix payé par Logitech semble en règle.

Pour Kepler, Logitech utilise son important excédent de liquidités pour réaliser de petites acquisitions, comme celle en avril de l'américain Jaybird, spécialisé dans les casques audio.

A la Bourse suisse, l'action Logitech oscillait entre hausse et baisse. A 11h01, le titre reculait de 0,2% à 21,35 francs, dans un volume de près de 240.000 nominatives échangées. Le SPI reculait d'autant. - (awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 

...