L'OFS a été délocalisé il y a 20 ans à Neuchâtel

lundi, 29.10.2018

L'OFS s'est installé en 1998 à Neuchâtel dans le cadre d'un programme de décentralisation de l'administration fédérale.

A fin 2017, l'OFS comptait 678 emplois, partagés par 814 collaborateurs. (keystone)

L'Office fédéral de la statistique (OFS) fête lundi ses 20 ans de présence à Neuchâtel. Cette délocalisation a permis notamment de renforcer la représentation francophone de l'administration fédérale en région neuchâteloise.

A fin 2017, l'OFS comptait 678 emplois, partagés par 814 collaborateurs. Plus de la moitié du personnel (53,3%) est francophone, selon le rapport annuel. L'intégration de l'office dans le tissu universitaire et économique a également contribué à stimuler la recherche et la formation dans la région.

L'OFS s'est installé en 1998 dans ses nouveaux locaux à Neuchâtel, un déménagement qui a permis de regrouper dans un seul lieu les unités de l'office qui étaient alors réparties sur différents sites bernois. Le choix de Neuchâtel est le fruit du programme de décentralisation de l'administration fédérale, explique l'OFS.

Les bâtiments de l'OFS, situés près de la gare du chef-lieu neuchâtelois, ont été conçus par le bureau d'architecture bernois Bauart. Les employés ont d'abord emménagé dans le bâtiment principal, la construction de la tour ne s'achevant qu'en 2004. Celle-ci constitue actuellement un point de référence dans le paysage urbain neuchâtelois en signalant le secteur de la gare.

Pour marquer ses 20 ans à Neuchâtel, l'OFS a convié de nombreuses personnalités dont les conseillers d'Etat neuchâtelois Laurent Kurth et Jean-Nathanaël Karakash, le recteur de l'Université de Neuchâtel Kilian Stoffel et la présidente du Conseil communal de Neuchâtel Christine Gaillard. La fête se fait toutefois sans conseiller fédéral, le Département fédéral de l'intérieur étant représenté par son secrétaire général Lukas Bruhin. (ats)






 
 

AGEFI



...