Dans la course au secrétariat général de l’OCDE, le Suisse Philipp Hildebrand fait face à neuf candidats

lundi, 02.11.2020

L’OCDE a publié, ce lundi, la liste des candidats au poste de secrétaire général. Parmi eux, l’ex-directeur de la Banque nationale suisse et actuel vice-président de la banque américaine BlackRock.

Ancien champion suisse de natation, ce banquier natif de Berne est diplômé de l'Université de Toronto, puis du Graduate Institute of International Studies de Genève (IHEID). Il a aussi obtenu un doctorat en philosophie de l'Université d'Oxford. Il a rejoint BlackRock en 2012. (Keystone)

L'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) a publié lundi la liste officielle des candidats à la succession d'Angel Gurria au poste de secrétaire général. Proposé le 28 octobre par le Conseil fédéral, le Suisse Philipp Hildebrand sera opposé à neuf autres personnalités.

Parmi les dix candidats en lice figure notamment le conseiller à la Maison Blanche Chris Liddell, un proche du président Donald Trump. Mais aussi la Suédoise Cecilia Malmström, Commissaire européenne au commerce entre 2014 et 2019, ou Kersti Kaljulaid, présidente de l'Estonie. Actuel secrétaire général adjoint, le Danois Ulrik Vestergaard Knudsen se présente également.

Le processus de nomination sera finalisé fin février 2021. Le nouveau secrétaire général prendra ses fonctions le 1er juin 2021 pour un mandat de cinq ans.

Philipp Hildebrand est vice-président de BlackRock, société américaine de gestion de placement, depuis 2012. Il avait auparavant été à la tête de la Banque nationale suisse (BNS) qu'il a quittée en janvier 2012 après des révélations sur l'achat de dollars par son ancienne épouse Kashya Hildebrand. Ces accusations de délit d’initié avaient conduit ce dernier à démissionner pour garantir l’intégrité de l’institution, tout en affirmant qu’il n’avait jamais été au courant de ces transactions.

Pour la durée du processus de nomination, Philipp Hildebrand s'est retiré de toutes les activités qui représentent un risque de conflit d'intérêts. (ATS)






 
 

AGEFI



...