Les rapports financiers destinés aux assurés sont trop complexes et peu lus

mercredi, 02.01.2019

L’obligation de publication à laquelle sont astreints les assureurs suisses depuis 2017 est un exercice à faible valeur ajoutée selon une enquête du cabinet Mazars et de l'Institut ZHAW.

Piotr Kaczor

Angelo Accardi, Directeur au sein du Département Assurances chez Mazars Suisse, estime que les rapports sont trop complexes pour avoir une vraie utilité pour les assurés.

Les compagnies d’assurance en Suisse sont assujetties, pour la première fois depuis 2017, à l’obligation de publier (Public Disclosure) un rapport sur la situation financière destiné avant tout aux preneurs d’assurances. L’obligation de publication de ce rapport, conjointement avec l’évaluation...






 
 

AGEFI



...