Metall Zug reste ancré dans les chiffres rouges au 1er semestre

lundi, 17.08.2020

L'industriel Metall Zug a vu son chiffre d'affaires brut baisser de 11,3% à 511,6 millions de francs.

Metall Zug, qui a récemment coté en Bourse sa filiale d'électroménager V-Zug, est resté empêtré dans les chiffres rouges au premier semestre, marqué par les effets de la pandémie de coronavirus. (Keystone)

L'industriel Metall Zug, qui a récemment coté en Bourse sa filiale d'électroménager V-Zug, est resté empêtré dans les chiffres rouges au premier semestre, marqué par les effets de la pandémie de coronavirus.

Le chiffre d'affaires brut a baissé de 11,3% à 511,6 millions de francs. Hors effets de changes, la baisse s'est limitée à 9,6%, a précisé le groupe zougois lundi dans un communiqué. Selon ce dernier, le repli des ventes est essentiellement dû à l'impact négatif de la pandémie de Covid-19 dans les divisions Medical Devices et Wire Processing.

Metall Zug n'a pas réussi à redresser la barre au niveau de la rentabilité, le résultat d'exploitation (Ebit) s'établissant à -1,7 million de francs, après -1,6 million au premier semestre 2019, également en raison de la mauvaise marche des affaires dans les unités Medical Devices et Wire Processing. Les appareils ménagers et Infection Control ont par contre soutenu l'Ebit.

La perte nette est quant à elle ressortie à 5,4 millions, contre -5,9 millions un an plus tôt.
Malgré une performance semestrielle en berne, Metall Zug a nettement dépassé les prévisions des analystes consultés par AWP.

Fin juin, la division appareils électroménagers V-Zug avait officiellement fait ses premiers pas en indépendant à la Bourse suisse, n'impactant quasiment pas les résultats de sa maison-mère. La performance financière de V-Zug, dans laquelle Metall Zug conserve une participation de 30%, a d'ailleurs été dévoilée ce lundi. La direction n'a formulé aucune prévision pour la deuxième partie de l'exercice.(awp)






 
 

AGEFI



...