La confiance des directeurs d'achats s'est érodée en janvier

lundi, 03.02.2020

L'indice pour l'industrie a perdu un point sur un mois et six sur un an pour s'établir à 47,8 points, en deçà du seuil de croissance de 50 points.

Production et réserves de travail se sont étiolées en janvier, pesant sur la propension des directeurs d'achat à passer commandes. (Keystone)

L'indice des directeurs d'achats (PMI) helvétiques a subi un net recul en janvier sur un mois. Les auteurs de l'étude compilée par l'institut procure.ch et Credit Suisse pointent toutefois du doigt un effet calendaire, les facteurs saisonniers étant recalculés au début de chaque année.

L'indice pour l'industrie n'en a pas moins perdu un point sur un mois et six sur un an pour s'établir à 47,8 points, en deçà du seuil de croissance de 50 points et bien inférieur aux 50 à 50,5 points pronostiqués par le consensus AWP. La base de comparaison mensuelle de décembre a été révisée à 48,8 points, contre 50,2 points initialement.

Production et réserves de travail se sont étiolées en janvier, pesant sur la propension des directeurs d'achat à passer commandes. La chute des stocks de produits finis semble toucher à sa fin ce qui, au regard du ralentissement de la production, le laisse augurer aucune reprise marquée de la demande à court terme.

Sur le front de l'emploi par contre, l'industrie n'avait plus procédé à des embauches de cette ampleur depuis le mois de juillet dernier. La demande anémique paraît ainsi n'avoir encore guère eu d'impact durable sur ce sous-indice.

La situation dans les services contraste singulièrement avec celle dans le secteur secondaire, l'indice correspondant s'étant envolé de six points à 57,3 points sur un mois. Sur un an toutefois, le PMI dans le services a reculé de 2,6 points. Les économistes interrogés par AWP articulaient des valeurs entre 50,5 et 51 points.

Plus volatiles que l'industrie, les services n'en affichent pas moins une tendance positive durable et devraient permettre à l'économie helvétique de poursuivre sur la voie de la croissance en 2020. (awp)






 
 

AGEFI




...