Roche: premières données cliniques sur le CEA-TCB contre le cancer colorectal

jeudi, 18.05.2017

L'immunothérapie de Roche, utilisée en troisième ligne de traitement après échec en chimiothérapie, a démontré une activité anti-tumorale "encourageante".

Le traitement expérimental lie les lymphocytes T et les cellules cancéreuses et a été expérimenté chez des patients ayant démontré une progression de la maladie malgré deux chimiothérapies successives, selon un communiqué. - (Keystone)

Roche a obtenu de premières données "encourageantes" avec son médicament expérimental CEA-TCB (RO6958688, RG7802) dans le traitement du cancer colorectal métastatique, lors d'études cliniques de phase I, a indiqué jeudi le groupe pharmaceutique. L'immunothérapie, utilisée en troisième ligne de traitement après échec en chimiothérapie, a démontré une activité anti-tumorale "encourageante".

Le traitement expérimental lie les lymphocytes T et les cellules cancéreuses et a été expérimenté chez des patients ayant démontré une progression de la maladie malgré deux chimiothérapies successives, selon un communiqué. Sur les 31 personnes évaluées en monothérapie, 14 ont affiché une réponse partielle ou une stabilisation de la maladie. En combinaison avec le Tecentriq (atezolizumab), l'activité antitumorale a été encore renforcée.

En termes d'effets secondaires, la substance a causé le décès d'un patient (grade 5) et menacé la vie d'un autre au pic de l'augmentation graduelle du dosage en monothérapie. La plupart des effets indésirables sont toutefois restés légers à modérés.

Roche entend détailler les résultats de ces études début juin à l'occasion de la réunion annuelle de la Société américaine d'oncologie clinique (ASCO). - (awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...