Investir dans l’intelligence du futur avec les ETF

mardi, 10.12.2019

L’IA pourrait contribuer à hauteur de 15.700 milliards de dollars au sein de l’économie mondiale en 2030.

Benoît Garcia*

Les meilleurs investisseurs savent se tourner vers l’avenir en plus de se concentrer sur le présent. L’une des tendances d’avenir les plus intéressantes est l’intelligence artificielle (AI). Selon PwC, l’intelligence artificielle pourrait contribuer à hauteur de 15.700 milliards de dollars au sein de l’économie mondiale en 2030, soit plus que les économies chinoise et indienne réunies. Comment les investisseurs peuvent-ils se positionner sur cette mégatendance?

L’adaptation de l’IA commence dès maintenant

Avec le temps, tous les secteurs et la plupart des entreprises intégreront l’IA dans leurs activités. Selon l’International Data Corporation, le taux de croissance des dépenses annuelles dans le monde sur l’IA sera de plus de 50% et atteindra un total de 57 milliards de dollars d’ici 2021. Les applications sont vastes et devraient être spécifiques non seulement à chaque secteur, mais aussi à chaque entreprise. Cela signifie que pour que les entreprises réussissent à l’avenir, elles doivent investir dès maintenant. Dans ce domaine, les entreprises ne peuvent pas sous-investir en faisant le pari de rattraper leur retard ultérieurement.

Saisir le potentiel futur de l’IA

De la même manière, les investisseurs doivent eux aussi investir aujourd’hui dans l’intelligence artificielle, en y allouant une partie de leurs capitaux pour tirer le meilleur parti de cette tendance technologique. 

C’est pourquoi Amundi s’est associé à Stoxx, l’un des principaux fournisseurs d’indices, pour lancer une stratégie d’investissement qui vise à tirer parti des bénéfices de l’intelligence artificielle. L’un des principaux défis que Stoxx a dû relever pour établir cet indice a été d’évaluer la contribution de chaque titre à l’IA, étant donné qu’il s’agit d’une tendance naissante.

A partir d’un univers large sur les marchés développés et émergents, les actions sont classées selon leur implication dans cette nouvelle vague technologique. Une façon d’identifier les entreprises les plus susceptibles de bénéficier de l’IA est de choisir celles qui dépensent le plus en R&D, mais il n’y a toutefois aucune garantie que des dépenses importantes engagées aujourd’hui se traduisent par des bénéfices futurs.

Une façon de sélectionner les entreprises ayant les meilleures perspectives est d’évaluer les entreprises ayant déposé le plus grand nombre de brevets en intelligence artificielle. 

L’exposition d’une entreprise à l’IA ainsi que sa contribution doivent être déterminées. La première mesure est obtenue en comparant le nombre de brevets d’IA déposés par une entreprise et le nombre total de brevets délivrés à cette entreprise. Ceci permet d’identifier les entreprises qui transforment de manière significative leurs dépenses de R&D en création de nouveaux systèmes et produits. Les entreprises qui se situent dans le premier quartile pour les deux indicateurs forment l’indice STOXX AI Global Artificial Intelligence ADTV5.

Éviter les biais comportementaux

Afin d’éliminer certains biais comportementaux qui pourraient affecter une approche qualitative, un système d’équi-pondération des entreprises est privilégié, car la taille d’une entreprise n’est pas une garantie de surperformance par rapport à ses pairs. Cela permet d’éliminer le risque de concentration et de s’assurer que le fonds n’est pas surexposé sur une entreprise en particulier. Le profil rendement/risque est ainsi amélioré.

Stratégie thématique

Un examen plus approfondi des composants de l’indice d’IA met en exergue l’importance de cette technologie dans toutes les régions du monde, pour tous les secteurs et pour toutes les tailles d’entreprises. Cet ETF d’Amundi est un outil puissant pour les investisseurs qui veulent profiter d’une des mégatendances les plus intéressantes actuellement. Cet ETF permet ainsi aux investisseurs d’ajouter une stratégie thématique à un portefeuille d’actifs plus traditionnels.

Source: «What’s the real value of AI for your business and how can you capitalise?» PWC - 2017 / «Putting Artificial Intelligence to work» BCG - Septembre 2017

*CEFA, head of Amundi ETF, Indexing & Smart Beta Sales French Speaking Switzerland






 
 

AGEFI




...