Torpillé par la pandémie, MCH sombre dans le rouge vif au premier semestre

mercredi, 30.09.2020

L'exploitant bâlois de foires et salons MCH s'attend à une chute drastique de son chiffre d'affaires et un déficit de plusieurs dizaines de millions pour l'ensemble de l'exercice.

MCH a élaboré dès le mois de mars un plan d'urgence pour tous les secteurs d'activité. (Keystone)

Le groupe MCH a bouclé les six premiers mois de 2020 sur une importante perte nette, en raison de "l'arrêt brutal" d'une grande partie des activités pour cause de pandémie. Pour l'ensemble de l'exercice, l'exploitant bâlois de foires et salons s'attend à une chute drastique de son chiffre d'affaires et un déficit de plusieurs dizaines de millions.

Les recettes d'exploitation consolidées réalisées entre janvier et juin ont fondu de plus de moitié (-55%) par rapport au premier semestre 2019, à 121,6 millions de francs, selon un communiqué diffusé mercredi.

Le résultat opérationnel a glissé dans le rouge à hauteur de 21,7 millions, ce qui représente une détérioration de près de 30 millions sur un an, débouchant sur une perte nette semestrielle de 24,4 millions.

La société a élaboré dès le mois de mars un plan d'urgence pour tous les secteurs d'activité. Ce dernier repose sur différents scénarios, dont celui selon lequel pratiquement aucun grand événement n'aura lieu en 2020.

Comme communiqué fin juillet, le groupe s'attend pour l'exercice en cours à une baisse du chiffre d'affaires comprise entre 230 et 270 millions de francs par rapport à l'année précédente et à une perte annuelle de "plusieurs dizaines de millions de francs".(AWP)






 
 

AGEFI



...