BNS: excédent de 17,28 milliards pour la balance des paiements

mercredi, 21.09.2016

L'excédent de la balance des paiements courants s'est tassé de 3,37 milliards de francs au 2e trimestre en comparaison annuelle a annoncé la Banque nationale suisse.

Les actifs helvétiques à l'étranger se sont enrobés de 71 milliards de francs, pour atteindre fin juin un total de 4298 milliards de francs.

L'excédent de la balance des paiements courants s'est tassé de 3,37 milliards de francs au 2e trimestre en comparaison annuelle, pour s'établir à 17,28 milliards de francs, indique mercredi le relevé périodique publié par la Banque nationale suisse (BNS). L'institut d'émission impute l'essentiel de cet écart au recul des revenus primaires, soit les revenus du travail et des capitaux, qui ont chuté de 7 à 1 milliard de francs. Les échanges de marchandises et de services ont pour leur part enflé à 20 contre 17 milliards de francs.

L'acquisition nette d'actifs financiers a ralenti à 29 contre 40 milliards de francs, tandis que l'accroissement net des passifs a accéléré à 24 contre 11 milliards de francs. Le compte financier affiche ainsi un solde positif de 5 milliards de francs, voire 6 milliards de francs en tenant compte des produits dérivés.

Les actifs helvétiques à l'étranger se sont enrobés de 71 milliards de francs, pour atteindre fin juin un total de 4298 milliards de francs. Les passifs envers l'étranger ont progressé de 33 milliards à 3541 milliards de francs. Le solde s'inscrit ainsi à 757 milliards de francs.

Les exportations de marchandises ont généré des recettes de 79 milliards de francs, en hausse de 10 milliards malgré la contraction essuyée par le secteur horloger. Les revenus du négoce d'or non monétaire ont bondi de 6 milliards à 19 milliards de francs, alors que les recettes du commerce de transit se sont érodées de 1 à 6 milliards de francs.

Les importations de marchandises ont coûté 64 milliards de francs, soit 8 milliards de plus qu'il y a un an à même époque. Les achats d'or on monétaire ont grimpé de 4 à 18 milliards de francs.

Dans les services, les exportations ont progressé de 1 à 27 milliards de francs, pour des importations stables à 22 milliards de francs.

Les revenus primaires des placements à l'étranger ont fondu de 7 à 28 milliards de francs, alors que les revenus secondaires ont grappillé 1 milliard à 10 milliards de francs. Les revenus primaires des placements étrangers en Suisse se sont contractés de 2 milliards à 27 milliards de francs, pour des revenus secondaires en hausse de 1 milliard à 14 milliards de francs. - (awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 

...