Allemagne: nouvelle hausse de l'excédent commercial en juin

mardi, 08.08.2017

L'excédent commercial allemand a encore progressé sur un mois, atteignant en juin 21,2 milliards d'euros, malgré un recul des exportations par rapport à mai, selon les données provisoires publiées mardi par Destatis.

En 2016, l'Allemagne avait enregistré un excédent commercial record de 250 milliards d'euros. (Keystone)

La balance commerciale de la première économie européenne avait enregistré un surplus de 20,3 milliards d'euros le mois précédent, selon ces chiffres, corrigés des variations saisonnières (CVS).

Toujours en données CVS, les exportations allemandes ont baissé de 2,8% en juin sur un mois à 104,9 milliards d'euros et les importations de 4,5% à 83,7 milliards d'euros.

Le recul des exportations constitue un "revers" pour l'économie allemande, a estimé Carsten Brzeski, de ING Diba, tout en relativisant cette déception. "Les exportations allemandes ont plutôt bien résisté à une série de risques potentiels", souligne l'économiste. "Les tensions avec la nouvelle administration américaine, l'incertitude liée au Brexit et un renforcement de l'euro face au dollar et à la livre sterling ont quasiment laissé indemnes les exportations allemandes".

En données brutes, privilégiées par Destatis mais moins révélatrices d'une tendance de fond, le surplus commercial allemand s'est élevé à 22,3 milliards d'euros en juin, après 22 milliards d'euros en mai.

Selon ce mode de calcul, les exportations ont augmenté de 0,7% sur un an, à 107,2 milliards d'euros, tirées par la demande en provenance des pays de la zone euro (+2,7%) et des autres pays de l'Union européenne (+1,8%), tandis que la demande en provenance des pays hors UE a flanché (-1,7%).

Les importations ont enregistré une croissance plus vigoureuse, de 3,6% sur un an, alimentée par toutes les régions du monde hormis la zone euro (-0,1%).

L'Allemagne, qui a enregistré en 2016 un excédent commercial record d'environ 250 milliards d'euros, est régulièrement la cible de critiques lui reprochant de ne pas suffisamment importer et investir afin de faire profiter par ricochet les autres pays européens de son succès économique. (awp)


 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...