L'euro stable face au dollar

lundi, 15.06.2020

Ce lundi en milieu de matinée, l'euro restait stable face au dollar mais la crainte d'une deuxième vague de Covid-19 subsiste.

Vers 10h40, l'euro perdait 0,03% face au billet vert, à 1,1252 dollar. (Keystone)

L'euro se stabilisait lundi face au dollar dans un marché des changes apathique mais inquiet d'une recrudescence de la pandémie de Covid-19.

Vers 10h40, l'euro perdait 0,03% face au billet vert, à 1,1252 dollar.

"Les monnaies refuges telles que le franc suisse et le yen ont continué à se renforcer en ce début de semaine, tandis que la tendance reste à la prudence du fait des craintes grandissantes d'une seconde vague de Covid-19", a expliqué Lee Hardman, analyste pour MUFG.

La hausse des valeurs refuges était cependant à noter seulement face aux devises considérées comme les plus à risque, comme la couronne norvégienne ou le dollar australien.

Les autorités chinoises ont annoncé dimanche la découverte d'un nouveau foyer de contamination autour d'un marché de gros à Pékin, ce qui a entraîné le confinement de 11 zones résidentielles dans les environs. Dix zones supplémentaires ont été placées en quarantaine lundi.

Aux Etats-Unis, même si le dernier bilan quotidien du nombre de morts s'est inscrit en forte baisse, la crise sanitaire demeure préoccupante, ayant gagné les Etats du Sud et de l'Ouest, après avoir surtout touché le Nord-Est du pays.

A signaler également la livre sterling, qui "reste dans une position relativement dangereuse, tandis que les inquiétudes concernant les négociations commerciales entre l'Union européenne et le Royaume-Uni augmentent fortement", a relevé Samuel Siew, analyste pour Phillip Futures.

Après quatre cycles de discussions depuis mars, Britanniques et Européens campent sur des positions irréconciliables, empêchant tout progrès. "On n'est nulle part", résume un haut responsable européen.

Les dirigeants de l'UE espèrent profiter d'une visioconférence lundi avec le Premier ministre britannique, Boris Johnson, pour donner un nouveau souffle à la négociation post-Brexit, toujours dans l'impasse. (awp)






 
 

AGEFI



...