L'euro grimpe face au dollar

samedi, 29.07.2017

L'euro reprenait vendredi sa bonne trajectoire et montait face à un dollar souffrant d'un croissance américaine légèrement en deçà des attentes au deuxième trimestre.

Le mouvement du couple euro-dollar semble être dicté par un large affaiblissement du dollar déclenché par des indicateurs économiques américains en retrait.

Vers 23 heures vendredi, l'euro valait 1,1755 dollar, contre 1,1677 dollar jeudi vers la même heure.

La monnaie européenne montait un peu face à la devise nippone, à 130,14 yens pour un euro contre 129,94 yens la veille.

Le billet vert baissait face à la devise japonaise, à 110,71 yens pour un dollar contre 111,28 yens jeudi.

"Le mouvement (du couple euro-dollar) semble être dicté par un large affaiblissement du dollar déclenché par des indicateurs économiques américains en retrait", a commenté Eric Viloria, de Wells Fargo.

La croissance de l'économie américaine a accéléré au deuxième trimestre, mais à un rythme moindre qu'attendu, avec une expansion du produit intérieur brut (PIB) entre avril et juin à 2,6% en rythme annualisé et en données corrigées des variations saisonnières, contre 1,2% au 1er trimestre, un chiffre révisé en baisse.

De plus, le moral des ménages aux Etats-Unis a légèrement fléchi en juillet par rapport à juin.

"Les cambistes n'étaient déjà pas convaincus que la Fed (Réserve fédérale américaine) pourrait de nouveau relever ses taux d'ici la fin de l'année" et avec ces publications, la perspective d'un resserrement monétaire s'éloigne encore, a commenté David Madden, analyste chez CMC Markets.

"Cela laisse donc les investisseurs avec un contexte négatif pour le dollar, qui n'a pas non plus été aidé par l'échec la nuit précédente du vote sur la santé au Sénat" américain, a continué Omer Esiner, de Commonwealth Foreign Exchange, dans une note.

Les chiffres du jour ont remis le dollar sur la pente descendante sur laquelle il évolue depuis le début de l'année. Le billet vert tombait même vendredi à un plus bas niveau depuis mai 2016 face à un panier de six devises matérialisé par le Dollar Index.

Franc suisse en baisse

De son côté, le franc suisse poursuivait sa dégringolade face à l'euro vendredi, dans un mouvement qui a vu la devise perdre plus de 3% de sa valeur depuis le début de la semaine et évolue à son plus bas depuis le 15 janvier 2015, date de l'annonce surprise par la Banque centrale suisse (BNS) de la fin de l'arrimage du franc à l'euro, qui avait fait s'envoler la monnaie suisse.

"Ce mouvement fait naître des soupçons sur le fait que la BNS pourrait avoir quelque chose à voir avec la dépréciation du franc, surtout qu'en début de semaine, (son) président, Thomas Jordan, a mis en garde contre la surévaluation significative du franc", a relevé Ipek Ozkardeskaya, analyste chez London Capital Group.

Cependant, pour les analystes de Société Générale, ce mouvement est alimenté par "une faible volatilité et la réhabilitation de l'euro", et montre que la BNS n'a que peu de pouvoir sur le franc.

Vers 23 heures, la monnaie britannique baissait très légèrement face à l'euro, à 89,46 pence pour un euro, mais montait face au dollar, à 1,3139 dollar pour une livre.

La monnaie suisse baissait face à l'euro, à 1,1389 franc pour un euro, et face au dollar, à 0,9688 franc pour un dollar.

La devise chinoise a terminé en hausse face au billet vert, à 6,7369 yuans pour un dollar à 17h30, son niveau le plus fort en fin d'échanges depuis mi-octobre, contre 6,7430 yuans pour un dollar jeudi à 17h15.

L'once d'or a fini à 1.264,90 dollars au fixing du soir, contre 1.261,10 dollars jeudi.(awp)


 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...