L'euro rebondit un peu face au dollar

samedi, 17.06.2017

L'euro rebondissait vendredi face au dollar, les investisseurs continuant de disséquer, mais cette fois avec moins d'optimisme, les commentaires venant de la Réserve fédérale américaine (Fed) en milieu de semaine.

Vers 21 heures GMT (23 heures en Suisse), l'euro valait 1,1194 dollar contre 1,1147 dollar jeudi vers la même heure.

La monnaie européenne montait face à la devise nipponne, à 124,12 yens pour un euro contre 123,65 yens la veille.

Le billet vert repartait en très petite baisse face à la devise japonaise, à 110,89 yens pour un dollar contre 110,93 yens jeudi soir.

"C'est un repli général du dollar face aux principales monnaies", a commenté Greg Anderson de BMO. "Je pense que c'est un retournement par rapport à la veille".

Le dollar avait retrouvé un peu de vigueur en milieu de semaine avec des propos plutôt encourageants sur l'état de l'économie américaine de la présidente de la Fed Janet Yellen après une très attendue deuxième hausse des taux de l'année décidée par son Comité de politique monétaire (FOMC).

"Le marché a pris le temps de réfléchir à la réunion de mercredi du FOMC et a décidé qu'il n'y avait rien de si favorable que cela à une hausse des taux et que la Fed avait tout le loisir de ne rien faire jusqu'à la fin de l'année", a expliqué Greg Anderson.

La banque centrale américaine a maintenu son objectif de procéder à une troisième hausse des taux cette année mais un très relatif coup de mou de l'inflation le mois dernier fait douter les cambistes.

Vendredi, les indicateurs économiques aux Etats-Unis se sont de nouveau montrés guère engageants avec un recul inattendu des mises en chantier de logements. Le moral des consommateurs américains a reculé mais reste à un niveau élevé selon la première estimation de l'Université du Michigan pour juin.

"La semaine a été globalement positive pour le dollar", a nuancé Omer Esiner de Commonwealth Foreign Exchange dans une note.

Début juin, le billet était en effet tombé au plus bas face au dollar depuis l'élection du président américain Donald Trump en novembre.

Par ailleurs, la Banque du Japon (BoJ) a laissé vendredi sa politique monétaire inchangée, ce qui était largement attendu.

"La position toujours prudente de la BoJ contraste avec les commentaires plus favorables à une hausse des taux d'intérêt d'autres grandes banques centrales", notamment la Fed et la Banque d'Angleterre (BoE), a noté Lee Hardman, analyste chez Bank of Tokyo-Mitsubishi UFJ.

Cela a dans un premier temps affaibli le yen avant qu'il ne se reprenne face au dollar et limite ses pertes face à l'euro.

"Les chiffres de l'immobilier (aux Etats-Unis) ont fait baisser le dollar face au yen. Quand le dollar baisse face au yen, cela a aussi tendance à peser sur l'euro face au yen", a expliqué Greg Anderson.

Vers 21 heures GMT, la livre britannique baissait face à la monnaie européenne, à 87,61 pence pour un euro, mais montait face au billet vert, à 1,2777 dollar pour une livre.

La monnaie suisse baissait face à l'euro, à 1,0904 franc pour un euro, mais s'appréciait face au dollar, à 0,9741 franc pour un dollar.

La devise chinoise a terminé en baisse face au billet vert, à 6,8105 yuans pour un dollar à 15h30 GMT contre 6,8078 yuans jeudi vers 15h25 GMT.

L'once d'or a fini à 1.255,40 dollars au fixing du soir, contre 1.254,55 dollars jeudi. (awp)



 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...