L'euro baisse un peu face au dollar

mercredi, 19.07.2017

L'euro perdait un peu de terrain face au dollar mercredi, reprenant son souffle après un sommet en près de 15 mois face à un billet vert toujours lesté par un regain d'inquiétudes politiques aux États-Unis.

Vers 11 heures, l'euro valait 1,1528 dollar, contre 1,1554 dollar mardi à 21 heures GMT. Il était monté mardi vers 14H15 GMT à 1,1583 dollar, son niveau le plus fort depuis début mai 2016.

La monnaie européenne se repliait également face à la devise nippone, à 129,13 yens pour un euro contre 129,49 yens mardi.

Le billet vert se stabilisait face à la devise japonaise, à 112,00 yens pour un dollar contre 112,04 yens mardi soir. Il valait 112,61 yens lundi soir.

Dans l'ensemble, les cambistes reprenaient leur souffle, optant pour la prudence à la veille de la décision de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE).

"Certains courtiers préfèrent engranger quelques bénéfices et se retirer (du marché) avant la décision de la BCE", a relevé Ipek Ozkardeskaya, analyste chez London Capital Group.

Mais pour Konstantinos Anthis, analyste chez ADS Securities, "l'euro devrait conserver une tendance à la hausse à l'approche de la réunion de la BCE car son président Mario Draghi pourrait laisser entendre que l'institution va commencer à réduire son soutien monétaire dans les mois à venir".

L'euro restait de plus élevé mercredi face à un dollar mis sous pression par l'échec de la réforme du système de santé aux États-Unis, échec qui jette le doute sur la capacité du président américain Donald Trump à mettre en oeuvre ses autres promesses de campagne.

Tiraillés entre ultra-conservateurs et modérés, les républicains américains ne sont pas parvenus à trouver un compromis sur la façon de réformer l'Obamacare, la loi emblématique du démocrate Barack Obama sur la couverture maladie. Alors qu'une abrogation pure et simple était envisagée, plusieurs sénateurs de la majorité ont annoncé mardi qu'ils ne la voteraient pas, la rendant impossible à moins d'un rebondissement.

"La faiblesse des indicateurs économiques américains, des résultats des banques décourageants et l'échec des républicains à proposer une système de santé de remplacement pèsent sur le marché américain" dans son ensemble, a observé Ipek Ozkardeskaya.

Le billet vert restait ainsi lesté car le regain d'inquiétude sur les perspectives économique et politique de la première économie mondiale laisse à penser que la Réserve fédérale américaine (Fed) pourrait être amenée à reporter la troisième hausse de taux prévue cette année à 2018.

La hausse des taux de la Fed rendant le billet vert plus rémunérateur et donc plus attractif pour les investisseurs, tout report d'une telle action tend à peser sur le dollar.

Vers11 heures, la livre britannique tentait de se reprendre face à l'euro, à 88,50 pence pour un euro, mais poursuivait son repli face au dollar, à 1,3027 dollar pour une livre, après être montée mardi vers 07H50 GMT à 1,3126 dollar, un sommet depuis mi-septembre 2016.

La monnaie suisse montait face à l'euro, à 1,0995 franc pour un euro, mais baissait face au dollar, à 0,9573 franc pour un dollar, après avoir atteint mardi vers 14H05 GMT 0,9524 franc pour un dollar, son niveau le plus fort en 13 mois.

La devise chinoise baissait face au billet vert, à 6,7550 yuans pour un dollar contre 6,7466 yuans mardi à 15H25 GMT, quand elle avait atteint son niveau le plus fort en fin d'échanges en neuf mois.

L'once d'or valait 1.239 dollars, contre 1.240,75 dollars mardi soir. (awp)


 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...