L'euro poursuit sa reprise face au dollar

samedi, 30.09.2017

L'euro montait un peu face au dollar vendredi, continuant de se reprendre après avoir fortement baissé cette semaine face à un billet vert revigoré par un regain d'optimisme politique et monétaire aux États-Unis.

L'euro reste en baisse face au dollar sur la semaine. (Keystone)

Vers 23 heures, l'euro valait 1,1818 dollar contre 1,1784 dollar jeudi vers 23 heures.

La monnaie unique s'appréciait également face à la devise japonaise, à 132,97 yens pour un euro contre 132,32 yens jeudi soir.

Le billet vert aussi gagnait du terrain face à la monnaie nippone, à 112,52 yens pour un dollar contre 112,29 yens jeudi.

L'euro est tombé mercredi à 1,717 dollar, son plus bas niveau en cinq semaines. Il se reprend depuis, "les investisseurs engrangeant des prises de bénéfices à l'approche de la fin du mois et du trimestre", a relevé Omer Esiner de Commonwealth Foreign Exchange.

La monnaie unique "ignore ainsi largement un chiffre plus bas que prévu sur les prix à la consommation" dans la zone euro, a-t-il ajouté.

L'inflation en zone euro est en effet restée stable en septembre, à 1,5% sur un an, décevant les analystes et renforçant l'idée que la BCE ne devrait diminuer que très progressivement sa politique de soutien à l'économie.

L'euro reste quand même en baisse face au dollar sur la semaine, marquée par la victoire en demi-teinte d'Angela Merkel et une forte poussée du parti d'extrême-droite AfD aux élections en Allemagne, la première économie de la zone euro.

Le parti de Mme Merkel, la CDU, a obtenu un score décevant, compliquant les négociations en vue de la constitution d'un gouvernement de coalition.

Dans le même temps, des commentaires de responsables de la banque centrale américaine (Fed) penchant en faveur d'une nouvelle remontée des taux d'intérêt en décembre et un regain d'optimisme sur la réforme de l'imposition aux États-Unis ont stimulé les achats de dollar.

La hausse des taux d'intérêt de la Fed rend le billet vert plus rémunérateur et donc plus attractif pour les investisseurs.

Le dollar souffrait tout de même vendredi de quelques prises de bénéfices. "La question intéressante va être de savoir si cela est une correction temporaire ou une préparation à un renversement de tendance", a observé Konstantinos Anthis, analyste chez ADS Securities.

"Étant donné que nous n'avons toujours pas une feuille de route détaillée des changements prévus (sur la réforme des impôts), toute modification significative ne devrait pas intervenir avant de nombreux mois et les opérateurs de marché n'ont pour le moment que les projets de relèvement des taux de la Fed pour alimenter la demande en dollar", a expliqué l'analyste.

Les investisseurs étaient d'autant plus enclins à la prudence vendredi que l'inflation sur un an aux Etats-Unis est restée stable en août pour le 3e mois consécutif, à 1,4%, soit en-dessous de la cible de 2% que la Fed estime saine pour l'économie.

Le dollar a malgré cet accès de faiblesse enregistré sa meilleure semaine de l'année face à un panier composé des principales devises.

Les cambistes guettaient par ailleurs l'Espagne, où les dirigeants séparatistes catalans prévoient d'organiser dimanche un référendum d'autodétermination interdit par Madrid.

Il n'y a pour l'instant "pas de signes d'anxiété sur les marchés espagnols", mais "si le référendum se tient comme prévu, son issue pourrait provoquer une volatilité accrue sur les marchés en euro lundi", a prévenu Ipek Ozkardeskaya de London Capital Group.

Vers 23 heures, la livre britannique baissait face à la monnaie unique, à 88,20 pence pour un euro, ainsi que face au dollar, à 1,3398 dollar pour une livre.

La devise suisse se stabilisait face à l'euro, à 1,1442 franc suisse pour un euro, et montait face au billet vert, à 0,9682 franc suisse pour un dollar.

La devise chinoise a terminé en petite hausse face au dollar, à 6,6528 yuans pour un dollar à 17h30 contre 6,6608 yuans jeudi à la même heure.

L'once d'or a fini à 1.283,10 dollars au fixing du soir, contre 1.283,35 dollars jeudi.

Le bitcoin valait 4.182,51 dollars, contre 4.167,85 dollars jeudi vers 23 heures, selon des données compilées par Bloomberg. (awp)


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01


...