L'essor des sukuk est porté par les taux négatifs

lundi, 13.01.2020

Les volumes d'émissions de certificats de financement (sukuk) répondant au droit musulman ont bondi de plus de 25% en 2019 selon S&P Global Ratings. La croissance devrait se poursuivre à un rythme moins élevé en 2020. Le secteur mise sur la blockchain pour simplifier les procédures d'émissions.

Piotr Kaczor

L’essor de 25,6% enregistré en 2019 par les volumes de financements par sukuk, certificats répondant au droit musulman, a été porté par des niveaux de liquidités abondants en Indonésie, par les efforts déployés par la Turquie pour solliciter toutes les sources de financement possibles, par un...






 
 

AGEFI




...