Les technologies conventionnelles baissent très vite chez LEM

mardi, 05.11.2019

Les voitures vertes n’ont pas pu compenser suffisamment au sein de la division Automobile en raison de leur dépendance des subventions publiques en Chine.

Christian Affolter

Frank Rehfeld. Le CEO de LEM va encore plus loin sur le chemin de la délocalisation.

Le groupe industriel LEM a été touché au premier semestre 2019/20 par les tendances tant au sein des investissements d’entreprises que du côté de l’automobile. Ses dirigeants ont souligné que la diminution de son chiffre d’affaires de 5,9% à 159,1 millions de francs n’est pas dû à une faiblesse...






 
 

AGEFI




...