Feintool: le bénéfice net s'envole à 32,1 millions de francs

mercredi, 08.03.2017

Les ventes se sont établies à 552,2 millions de francs, soit une hausse de 8,5%. La croissance du secteur de l'automobile a essentiellement porté les recettes de Feintool.

A l'exception des recettes, les résultats sont supérieures au consensus AWP. Les analystes interrogés anticipaient un chiffre d'affaires de 558millions de francs , un Ebit de 48,4 millions et un bénéfice net de 27,6 millions.

Feintool a vu son bénéfice net bondir de 59,7% à 32,1 millions de francs sur l'exercice 2016. Le conseil d'administration proposera un dividende en hausse de 0,50 franc à 2,00 francs, a indiqué mercredi le spécialiste du découpage et du formage. Pour cette année, le groupe anticipe une amélioration des ventes et du bénéfice opérationnel.

Au cours de la période sous revue, le bénéfice opérationnel (Ebit) s'est aussi envolé de 47,2% à 48,4 millions de francs. Sans effets non récurrents, ce résultat s'est inscrit 41,3 millions de francs, soit une augmentation de 25,6 millions. La marge afférente est de 7,5%.

Les ventes se sont pour leur part établies à 552,2 millions de francs, soit une hausse de 8,5%. La croissance du secteur de l'automobile a essentiellement porté les recettes. Feintool a en effet pu gagner des parts de marché dans les principaux pays et croître plus vite que le marché, relève le communiqué.

A l'exception des recettes, les résultats sont supérieures au consensus AWP. Les analystes interrogés anticipaient un chiffre d'affaires de 558millions de francs , un Ebit de 48,4 millions et un bénéfice net de 27,6 millions.

La principale division Systems parts a gagné 6,5% en monnaies locales à 479,3 millions de francs, portée par la vente de nouveaux produits en Europe. Elle a généré 86,8% du chiffre d'affaires du groupe. L'Ebit s'est inscrit à 44,4 millions, ce qui correspond à une marge de 9,3%.

Quant au secteur Fineblanking technology, il a avancé de 4,9% hors effets des devises à 92,7 millions de francs. L'Ebit s'est établi à 4,3 millions et la marge est descendue à 4,7%. La hausse des montants alloués à la recherche et au développement ainsi que la restructuration de l'unité chinoise ont pesé sur l'unité, explique Feintool.

Perspectives positives


Les clients de Feintool dans le secteur des volumes élevés espèrent écouler des marchandises pour 240,9 millions de francs au cours des six prochains mois, soit une hausse de 14,9% sur un an qualifiée de "record". "Nos clients espèrent un environnement positif dans toutes les régions", a fait remarquer le groupe bernois.

Les commandes reçues au niveau de la division Fineblanking technology ont baissé de 8,8% à 85,8 millions de francs, dont presque un tiers émane de la division Systems parts. Les commandes de tierces parties ont reculé à 57,2 millions. Le carnet de commandes constitue environ 6 mois de travail.

Pour 2017, le groupe bernois vise des ventes, hors effets non récurrents, autour de 580 millions de francs et une marge Ebit de 7,5 à 8%.

Afin de développer ses capacités de production dans le secteur du découpage de précision, Feintool construit une usine en République tchèque dont les activités devraient démarrer mi-2018.

Le spécialiste du découpage rappelle aussi que les administrateurs Kurt Stirnemann et Wolfgang Feil ne se représenteront plus. Feintool a proposé l'élection de Heinz Loosli, directeur général de l'entreprise de 2009 à 2016, lors de l'assemblée général du 25 avril. - (awp)



 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...