Le Covid-19 fait reculer la capitalisation de Bâloise

jeudi, 30.04.2020

Les turbulences dues au coronavirus auront un impact sur la performance des du groupe rhénan Bâloise.

Bâloise a également dit toujours bénéficier d'une note de crédit "A+" de la part de l'agence Standard & Poor's. (Keystone)

L'assureur Bâloise a vu sa capitalisation reculer en mars, pénalisée par les turbulences sur les marchés financiers provoquées par la pandémie de coronavirus. Le taux de solvabilité réglementaire, mesuré à l'aune du test suisse de solvabilité (SST), s'est établi "autour de" 180%, après 201% au 1er janvier, selon le groupe rhénan.

Bâloise a également dit toujours bénéficier d'une note de crédit "A+" de la part de l'agence Standard & Poor's, qui confirme, avec le niveau de SST, "une capitalisation très saine" de l'assureur. Le directeur général Gert de Winter a par ailleurs assuré que la société était en bonne voie pour achever d'ici fin 2021 les objectifs financiers définis dans le cadre de la stratégie "Simply Safe".

Selon la stratégie 2016-2021, l'entreprise ambitionne d'avoir 1 million de clients supplémentaires, un gain de 30%. Sur l'exercice écoulé, l'entreprise a enregistré un bond de 12% ou de 209'000 nouveaux clients. "Les turbulences des derniers mois vont bien entendu avoir un impact cette année sur la performance des activités", avec des demandes de dédommagements nettes autour de 50 millions, a ajouté le patron. (AWP)

 

 






 
 

AGEFI



...