Stadler équipe les trains du BLS d'un nouveau dispositif d'arrêt

lundi, 26.11.2018

Les trains BLS seront équipés d'un nouveau dispositif d'arrêt automatique développé par Stadler.

Le système "Guardia" relève la position, la vitesse et d'autres données qui sont transmises au pilote de locomotive ainsi qu'à la centrale. (Keystone)

Le constructeur de matériel roulant Stadler va équiper pour la première fois les nouvelles rames de type Flirt du transporteur BLS d'un dispositif d'arrêt automatique des trains ECTS. Baptisé "Guardia", ce dernier a été développé en collaboration avec la coentreprise Angelstar.

Pour la nouvelle division Stadler Signalling, la mise en service de ce nouveau système représente un important jalon, indique le groupe thurgovien lundi dans un communiqué.

Le système "Guardia" relève la position, la vitesse et d'autres données qui sont transmises au pilote de locomotive ainsi qu'à la centrale. Des données comme le permis de conduire peuvent également être saisies. "Pour l'indépendance de Stadler, il est important de pouvoir proposer nos propres solutions de signalisation", affirme le patron de la nouvelle unité, Alexandre Grêt, cité dans le communiqué.

Stadler a commencé à développer ses activités dans le segment de la signalisation il y a deux ans, et a fondé pour ce faire la coentreprise Angelstar avec l'italien Mermec. Un site d'ingénierie spécifique a été créé à Wallisellen, dans la banlieue zurichoise.

Le système européen de contrôle des trains (ETCS) est le standard européen de signalisation ferroviaire associé au contrôle de vitesse, qui vise à harmoniser les systèmes de répétition des signaux et de signalisation en cabine actuellement utilisés sur les différents réseaux de chemin de fer du Vieux Continent.

Le nouveau système développé par Stadler et Angelstar fait actuellement l'objet d'essais de terrain et d'une demande d'homologation en Suisse et est en outre simultanément testé et introduit dans plusieurs pays européens. (awp)






 
 

AGEFI



...