Caisse maladie: les Suisses ont un important potentiel d'épargne

mercredi, 07.10.2020

Les Suisses pourraient économiser environ 3,3 milliards de francs par an si tous les assurés passaient à la caisse-maladie la moins chère, selon moneyland.ch.

Comme l'année dernière c'est dans le canton de Genève que le potentiel d'économie pour les adultes qui changent de caisse maladie est le plus important. (Keystone)

Malgré une légère augmentation des primes en 2021, les assurés de l'assurance de base obligatoire pourraient économiser en moyenne 381 francs par personne et par an en optant pour la caisse-maladie la moins chère, selon le site de comparaisons moneyland.ch. Ce sont les adultes dans le canton de Genève qui recèlent le plus grand potentiel d'épargne.

"La population suisse pourrait économiser au total environ 3,3 milliards de francs par an si tous les assurés passaient à la caisse-maladie la moins chère, même sans changer de franchise ou de modèle d'assurance", explique Benjamin Manz, directeur général de moneyland.ch.

Ce potentiel serait encore plus important si tous les assurés passaient non seulement à la caisse-maladie la moins onéreuse, mais aussi au modèle d'assurance le moins cher. Au total, ils économiseraient 658 francs par personne en 2021, soit plus de 5,6 milliards de francs à l'échelon national.

Comme l'année dernière c'est dans le canton de Genève que le potentiel d'économie pour les adultes qui changent de caisse maladie est le plus important. En moyenne, ils pourraient économiser 661 francs en 2021 en choisissant la caisse-maladie la moins chère.

Dans le canton d'Obwald aussi, à 590 francs en moyenne, le potentiel d'économie n'est pas négligeable. Par contre, ce potentiel existe mais il est plus faible dans les cantons d'Appenzell Rhodes intérieures (241 francs), de Zoug (280 francs) et d'Appenzell Rhodes extérieures (296 francs).

C'est dans les catégories jeunes adultes, soit de 19 à 25 ans (471 francs en moyenne) et adultes (421 francs en moyenne) qu'il s'avère particulièrement judicieux de changer d'assureur, tandis que le potentiel d'économie est moins élevé pour les enfants, soit jusqu'à 18 ans (184 francs en moyenne).

Plus de 70% satisfaits de leur caisse en Suisse romande

Par ailleurs, moneyland.ch déplore le fait que de nombreux assurés suisses n'ont pas choisi le modèle d'assurance le moins cher. Si tel était le cas l'économie en moyenne atteindrait 316 francs par personne.

A mi-août le portail de comparaison bonus.ch, basé à Lausanne, a lui aussi interrogé plus de 1400 personnes sur leur intention de changer de caisse-maladie d'ici 2021. Plus de la moitié (57%) ont déclaré qu'elles n'envisageaient aucun changement. Seuls 17,1% des sondés ont affirmé penser à opter pour un autre assureur.

Selon les données de bonus.ch, au final seuls 9,8% des assurés ont opté pour une autre caisse-maladie en 2020. L'année précédente, ce chiffre ne dépassait guère les 9%. En 2018, ils étaient 14,6% à avoir opéré un changement, mais cette année les primes avaient pris un envol de 4%.

Bonus.ch révèle que jamais les caisses-maladie suisses n'avaient récolté une aussi bonne note de satisfaction. En Suisse romande, près de 70% des assurés sont plus que satisfaits de leur assurance. Un constat qui se traduit par une fidélité très élevée. Sur l'ensemble de la Suisse, plus de 90% des assurés n'ont pas changé de prestataire l'an dernier. (awp)






 
 

AGEFI



...