Trois Suisses dans le top 50 des entreprises les plus innovantes

lundi, 22.06.2020

Les Suisses Nestlé, ABB et Novartis entrent cette année dans le top 50 des entreprises les plus innovantes, compilé depuis quatorze ans par le Boston Consulting Group.

MH

ABB se positionne à la 43ème place des entreprises les plus innovantes.(Keystone)

L'année dernière, aucune entreprise suisse n'est entrée dans le top 50 des entreprises les plus innovantes de Boston Consulting Group. En 2020, la Suisse est représentée trois fois avec Nestlé, ABB et Novartis, respectivement en position 42, 43 et 47 du classement annuel.

ABB et Novartis y figurent pour la toute première fois. La dernière apparition du groupe Nestlé date de 2018, à la 50ème place.

Même les entreprises les plus innovantes ont du mal à le rester: huit entreprises seulement figurent dans le top 50 depuis les quatorze années d'existence du classement.

Le rapport constate que pour sur-performer à long terme, il faut élaborer une stratégie d'innovation claire et la soutenir avec des investissements appropriés, tirer parti des avantages de l'échelle et s'assurer que le système d'innovation de l'entreprise est suffisamment agile.

Près de 66 % des répondants considèrent l'innovation comme une de leurs trois premières priorités. Mais seulement 45 % sont des "innovateurs engagés", c'est-à-dire qu'ils sont prêts à faire des investissements importants dans l'innovation. Une innovation qui serait payante: près de 60 % des "innovateurs engagés" indiquent qu'une part croissante des ventes est générée par des produits et services mis sur le marché au cours des trois dernières années.

Une question de taille

La sagesse conventionnelle suggère qu'en matière d'innovation, les petites entreprises ont l'avantage. Elles sont rapides et agiles, et n'héritent pas de la lourde bureaucratie des grandes entreprises.  Cependant, les données du rapport suggèrent une image plus nuancée.

Alors que la taille des petites entreprises facilite la coordination, l'étude montre que les taux de réussite de l'innovation des petites entreprises n'étaient pas plus élevés de façon statistiquement significative que ceux des plus grandes. Et aujourd'hui, étant donné la plus grande capacité des grandes entreprises à financer des investissements à partir de leurs propres flux de trésorerie, certaines d'entre elles peuvent en fait posséder un avantage certain.

L'étude de Boston Consulting Group est basée sur l'enquête annuelle menée auprès de plus de 2 500 cadres dans le monde et sur la base de données mondiale sur les performances d'innovation de plus de 1 000 entreprises. Le cabinet s'intéresse d'abord à l'innovation au niveau des processus, aux structures favorisant l'innovation, plutôt qu'aux produits innovants.  Le BCG a mené son étude avant l'épidémie de COVID-19.






 
 

AGEFI



...