Votations: l'initiative UDC rejetée, oui de justesse aux avions de combat

dimanche, 27.09.2020

Les Suisses se sont prononcés en faveur du congé paternité et des avions de combat. L'initiative UDC est refusée, tout comme la révision de la loi sur la chasse et la loi sur l'impôt fédéral direct. Retrouvez les principaux résultats de cette journée de votations.

SG avec ATS

Les Suisses ont exprimé leur volonté de poursuivre sur la voie bilatérale avec l'UE. (Keystone)

Les résultats des cinq objets soumis au vote ce dimanche

Les Suisses ont accepté l'achat de nouveaux avions de combats par 50,1% et l'introduction d'un congé paternité par 60,3%. 

Les Suisses ont par contre rejeté l'initiative UDC sur l'immigration modérée par 61,7%, la loi sur la chasse par 51,9% et loi fédérale sur l'impôt fédéral direct par 63,2%.

Le taux de participation s'est élevé à 59,3%.

18:00 «A Bruxelles, les responsables européens en ont assez des tergiversations de la Suisse»

Pour l'avocat d'affaires suisse établi à Bruxelles Jean Russotto, il revient au Conseil fédéral «à présent d’aller de l’avant». Retrouvez son interview en cliquant sur ce lien

17:05 Les Suisses disent "oui" aux nouveaux avions de combat 

L'armée pourra acquérir de nouveaux avions de combat. Sur le fil, les Suisses ont accepté dimanche l'enveloppe maximale de 6 milliards de francs pour cet achat par 50,1%, selon gfs.bern. A l'exception du Valais, tous les cantons romands et le Jura bernois ont dit non.

16:50 La Suisse refuse de justesse la révision de la loi sur la chasse 

Le loup ne sera pas abattu plus facilement. La révision de la loi sur la chasse a été refusée dimanche du bout des lèvres. Selon l'institut gfs.bern, le projet a été repoussé par 51% des votants. Il n'y aurait plus de retournement de situation possible.

15:20 Les Suisses refuseraient la révision de la loi sur la chasse

Le loup ne devrait pas être abattu plus facilement. La révision de la loi sur la chasse devrait être refusée dimanche du bout des lèvres (51% des votants), selon une nouvelle projection de l'institut gfs.bern.

Le projet a été surtout plébiscité dans l'espace alpin. Selon des résultats définitifs, onze cantons (AI, GR, UR, OW, NW, LU, SZ, SG, GL, TI, AR) l'ont approuvé alors que quatre autres (NE, BL, SH, BS) on dit "non". Les refus des centres urbains devraient toutefois tordre le cou à la réforme.

15:10 La Suisse doit tenir compte de la coopération avec l'UE

Le président de la délégation UE-Suisse au parlement européen, Andreas Schwab, salue le rejet de l'initiative de l'UDC. Il compte désormais sur une signature rapide de l'accord-cadre institutionnel par le Conseil fédéral.

Cette nouvelle étape est nécessaire pour poursuivre l'histoire à succès de notre relation, estime le député allemand dans un communiqué. Le résultat de dimanche est la preuve selon lui que les citoyens suisses veulent conserver la collaboration avec l'Union européenne.

L'UE, de son côté, plaide pour l'accord-cadre institutionnel, qui crée la sécurité juridique pour les deux parties. "Des relations fortes avec la Suisse sont dans l'intérêt de l'UE et la Confédération doit maintenant tenir compte de la coopération étroite avec l'UE", écrit Andreas Schwab.

Le commissaire chargé de l'Economie, Paolo Gentiloni, a commenté sur Twitter: "C'est un beau dimanche démocratique et européen".

14:15 Score à 50-50 pour les avions de combat 

Rien n'est encore joué pour l'achat des nouveaux avions de combat de l'armée suisse. Le score est très serré à 50%. Il devrait néanmoins aboutir à un "oui", selon une projection de l'institut gfs.bern.

D'après les résultats intermédiaires relayés par la Confédération, le "oui" l'emporterait à 51,3%. Un clivage entre cantons latins et alémaniques se dessine: Jura (62%), Genève (62%), Fribourg (54%), Vaud (59%) et le Tessin refuseraient l'enveloppe à l'instar de Bâle-Ville (63%). A Neuchâtel, une tendance donne le "non" à 60%.

Le Valais, canton d'origine de la ministre de la défense Viola Amherd, aurait en revanche accepté l'arrêté à près de 56%. A Zurich, les projections donnent le "oui" gagnant de justesse, à 50,5%. Thurgovie ferait de même avec 57%, l'Argovie à 58%, St-Gall à 55%.

Selon des résultats définitifs, les électeurs ont accepté l'objet par 60,25% des voix à Glaris, 57,5% à Appenzell Rhodes-intérieures, 53% dans les Grisons et 51,2% à Schaffhouse.

13:50 Le directeur de Pro Familia Philippe Gnaegi se dit "très heureux" de la nette approbation des Suisses au congé paternité. Il s'agit d'un premier pas vers le congé parental.

"Ce résultat montre que la société a évolué et que l'heure n'est plus à un modèle où la femme doit rester à la maison", souligne le directeur de Pro Familia, la faîtière des organisations familiales. Selon lui, il s'agit maintenant de penser à une nouvelle politique familiale.

13:45 Tendance: Neuchâtel pour un non aux avions de combat et à la chasse 

La population neuchâteloise devrait refuser d'acquérir de nouveaux avions de combat. Selon une première projection dans 27 communes sur 31, les citoyens disent non à 60,42%.

Les Neuchâtelois ne veulent pas non plus de la loi sur la chasse qu'ils refusent pour l'heure à 56,74 %. Ils rejettent aussi l'initiative populaire "Pour une immigration modérée" de l'UDC à 69,13%.

Les premières tendances montrent aussi que la population neuchâteloise devrait dire non également à la modification de la loi sur l'impôt fédéral direct (déductions fiscales pour enfants) à 57,74%. Le congé paternité devrait être le seul objet approuvé par les citoyens neuchâtelois qui l'acceptent largement avec 72,17% de oui. 

13:40 Tendance: Vaud dit non aux avions et à la loi sur la chasse

Les Vaudois s'apprêtent à dire "non" à l'achat de nouveaux avions de combat, refusé à 56,9% après le dépouillement de près de 60% des bulletins. Ils s'opposent également à la modification de la loi sur la chasse à 57,4%.

Parmi les autres objets, les Vaudois plébiscitent le congé paternité (80,8% à ce stade du dépouillement) et balaient l'initiative pour une immigration modérée de l'UDC (69,1%). Tout reste encore ouvert pour les déductions fiscales pour les frais de garde des enfants, pour l'instant acceptée à 50,3%.

13:25 Les Suisses accepteraient la révision de la loi sur la chasse 

Le loup pourrait être abattu plus facilement. Le peuple suisse aurait dit "oui" dimanche par 51% à la révision de la loi sur la chasse, selon une projection de l'institut gfs.bern.

13:20 Les parents ne bénéficieront pas de rabais fiscaux. Selon une projection de l'institut gfs.bern, les Suisses ont nettement refusé dimanche les déductions pour enfants et frais de garde par 65%, avec une marge d'erreur de plus ou moins 3%.

13:10 Le peuple accepte par 61% l'introduction d'un congé paternité 

Les pères auront droit à dix jours de congé à la naissance de leur enfant. Sans surprise, les Suisses ont soutenu dimanche l'introduction d'un congé paternité à 61%, selon une projection de l'institut gfs.bern.

Les premiers résultats confirment cette projection. Après le dépouillement de 95% des bulletins, Genève aurait accepté le congé paternité par 78,87%. Les Vaudois ont également largement soutenu ce projet à plus de 80%. Le congé paternité passe nettement la rampe dans le Jura avec 70,6% de oui.

Le oui est aussi devant à Fribourg (63,8%), après dépouillement de près de la moitié des communes. Avec 57% de "oui", le Valais est moins fervent; les communes du Haut-Valais ont dit "non". Le "oui" l'emporte également au Tessin. 

13:05 Selon l'institut de sondage gfs-Bern, les Suisses ont rejeté à 63% l'initiative dite de limitation lancée par l'UDC.

12:50 Le président de l'USAM regrette le "oui" au congé paternité 

"Je m'inquiète du financement de tous ces régimes d'assurance sociale", a déclaré dimanche à Keystone-ATS M. Bigler, également membre du comité référendaire contre le congé paternité, qui s'est articulé autour de l'USAM.

Le congé paternité a été clairement accepté par les Suisses, selon les premières projections de l'institut gfs.bern. Les pères auront droit dorénavant à dix jours de congé à la naissance de leur enfant.

12:42 Les parents ne bénéficieront pas de rabais fiscaux. Selon une projection de l'institut gfs.bern, les Suisses ont nettement refusé dimanche les déductions pour enfants et frais de garde par 65%, avec une marge d'erreur de plus ou moins 3%.

12:40 Initiative UDC: "La clause guillotine a gagné", estime Céline Amaudruz

"La clause guillotine faisait peur aux citoyens", pense la conseillère nationale Céline Amaudruz (UDC/GE), qui s'exprimait à la RTS, en référence au dispositif qui lie la libre circulation à six autres accords bilatéraux.

"Nous étions seuls contre tous", a poursuivi la Genevoise. "Il faut voir à quel pourcentage nous avons perdu". L'UDC entend "s'assurer qu'on ne rentre pas petit à petit dans l'Union européenne".

12:35 Rien n'est encore joué pour l'achat de nouveaux avions de combat par l'armée suisse. Le score de l'enveloppe de six milliards de francs soumise au vote dimanche est très serré, selon une projection de l'institut gfs.bern.

D'après les résultats intermédiaires relayés par la Confédération, le "oui" l'emporterait à 53%. Du côté des cantons, Genève aurait refusé par 62,5% des voix après dépouillement de 95% des voix. Vaud dirait "non" à 56% et Bâle-Ville à 63%, selon des résultats partiels. A Zurich, les projections donnent le "oui" gagnant à 52%.

12:25 Les Genevois plébiscitent le congé paternité fédéral 

Selon les résultats partiels portant sur 95% des votants, les Genevois disent "oui" à 78,87% à la modification de la loi sur les allocations perte de gain. Le taux de participation s'élève, pour l'heure, à plus de 50%.

Le résultat du vote sur la déduction fiscale des frais de garde des enfants par des tiers est plus incertain. La modification de la loi fédérale sur l'impôt fédéral direct ne reçoit, pour l'instant, que 50,03% de suffrages en sa faveur dans le canton de Genève.

En revanche, les Genevois refusent les trois autres objets fédéraux. L'initiative de limitation recueille 68,52% de "non", les nouveaux avions de combat 62,46% de "non" et la loi sur la chasse 62,56% de "non", dans un canton où la chasse est interdite depuis 1974.

12:20 Vers un net rejet de l'initiative UDC contre la libre-circulation des personnes avec l'UE

Les premiers résultats cantonaux confirment la tendance. A Genève, l'initiative UDC a été rejetée par 68,52% après dépouillement de 95% des bulletins. Ce serait également "non" à 64,4% à Zurich et à 74,34% à Bâle-Ville.

12:15 Les Suisses soutiennent l'introduction d'un congé paternité de dix jours, selon une tendance de l'institut gfs.bern.

Selon les premiers résultats partiels, le "oui" l'emporte. Après le dépouillement de la moitié des communes, les Vaudois auraient accepté le projet à plus de 79%. Genève aurait également accepté le congé paternité par près de 79%. A Zurich, les projections donnent le "oui gagnant" à 58%.

12:10 Selon une tendance de l'institut gfs.bern, le peuple a rejeté l'initiative dite de limitation de l'UDC.

Par contre, rien n'est encore joué pour l'achat de nouveaux avions de combat par l'armée suisse. Le score de l'enveloppe de six milliards de francs soumise au vote dimanche est très serré, toujours selon gfs.bern.

12:00 Bienvenue sur ce direct! Les Suisses se prononcent ce dimanche sur cinq objets de votation. Si les avions de combat et le congé paternité devraient s'imposer sans problème dans les urnes, l'UDC devrait être désavouée. La loi sur la chasse et les déductions fiscales sont sur la sellette.

>> Retrouvez nos cartes interactives des résultats

>> Lire aussi: Votations: verdict ce dimanche sur le congé paternité et l'initiative UDC






 
 

AGEFI



...