Adoptez le modèle d’entreprise du futur

lundi, 23.09.2019

Les sociétés qui se tournent vers un modèle basé sur le principe de l’abonnement présentent de bonnes perspectives de croissance.

Ann-Marie Peterson*

Adopter ce modèle permet également aux entreprises de mieux prévoir leurs revenus et d’en avoir une meilleure visibilité. La visibilité des revenus est un aspect important pour les investisseurs à long terme.

Les abonnements ne sont pas vraiment une nouveauté. Les gens se sont abonnés à des journaux et autres périodiques pendant des années, et dans les années 1970 et 1980, les commandes de musique ont connu un boom incroyable et les abonnés recevaient chaque mois un nouveau disque ou une nouvelle cassette par courrier.

Autrefois apanage des entreprises fonctionnant sur un ancien modèle économique (comme les fabricants d’ascenseurs qui proposent des contrats d’entretien à vie, ou Gillette dont l’approche consiste à offrir pour ainsi dire des rasoirs et à vendre les lames), les activités à revenus récurrents sont devenues tendance dans les sociétés de technologie de pointe. Les plateformes numériques et l’arrivée du cloud computing ont ajouté une dimension nouvelle à la formule de l’abonnement en offrant aux entreprises intelligentes et réactives trois avantages possibles: élargir leurs marchés potentiels, assurer la répétitivité des flux de trésorerie et renforcer la fidélisation de la clientèle.

À ce stade du cycle économique, on parle beaucoup de la croissance par opposition à la valeur, ou de ce qui est américain par opposition à ce qui ne l’est pas, mais le modèle de l’abonnement transcende toutes les catégories et correspond à une tendance à très long terme. Cependant, les entreprises fonctionnant selon un modèle d’abonnement ne prospèrent pas toutes forcément. La sélectivité est déterminante. Les meilleurs investissements sont tout simplement ceux qui vous conviennent longtemps.

  • Le streaming a changé le cours de la consommation de médias.

La technologie désormais disponible et l’infrastructure en place ont permis aux sociétés de diffusion de médias en streaming de se développer à un rythme incroyable. En effet, 46 % des consommateurs américains interrogés dans le cadre d’un rapport établi en 2018 par McKinsey and Company ont déclaré s’être abonnés à un service de médias en streaming comme Netflix, Hulu ou encore YouTube chez Google. Le streaming transforme également la manière dont les gens écoutent de la musique.

  • Dans le cloud, les opportunités pour les services informatiques atteignent des sommets.

L’arrivée du cloud computing crée déjà une énorme demande pour les prestataires de services informatiques en ligne. Le cloud est un énorme réseau de serveurs qui permet aux utilisateurs d’accéder à distance au stockage et aux capacités informatiques via Internet. En d’autres termes, plutôt que d’investir massivement dans leur propre infrastructure informatique, les entreprises peuvent accéder à des données et à des applications logicielles pour un coût bien moindre dans le cloud.

  • Améliorer l’efficacité, réduire les budgets informatiques.

Le cloud computing a déjà permis de diminuer les dépenses d’infrastructure et a commencé à transformer les modèles des entreprises. À mesure que le transfert des charges de travail informatiques dans le cloud va s’accélérer dans les années à venir, il est probable que la demande augmente pour Amazon Web Services et Azure de Microsoft, les leaders actuels de l’infrastructure cloud.

Au cours de la prochaine décennie, de formidables opportunités vont également se présenter pour les entreprises qui fournissent des logiciels à des sociétés des secteurs bancaire, pharmaceutique et industriel. En passant des ventes de matériel et de la maintenance de logiciels à un modèle en ligne basé sur les abonnements, de nombreux prestataires de services élargissent considérablement leurs marchés potentiels.

  • Passer à un modèle d’abonnements peut permettre de payer des dividendes.

La tendance croissante, dans certaines entreprises de technologie, à récompenser les investisseurs par des versements réguliers de dividendes, est en partie due au passage d’un modèle de ventes classique à un modèle d’abonnements et de services basés dans le cloud.

*Analyste des placements en actions, chez Capital Group






 
 

AGEFI




...