Les sociétés Pierhor SA et Gasser-Ravussin SA regroupent leurs moyens de production sur le site de production d’Écublens

jeudi, 15.02.2018

Les sociétés Pierhor SA et Gasser-Ravussin SA regroupent leurs moyens de production sur le site de production d’Écublens, indique un communiqué du groupe Acrotec.

L’ensemble du personnel de Gasser, composé de 32 personnes, a été transféré sur le site d’Écublens.

Les sociétés Pierhor SA et Gasser-Ravussin SA regroupent leurs moyens de production sur le site d’Écublens. L’ensemble du personnel de Gasser, composé de 32 personnes, a été transféré sur le site d’Écublens. Pierhor SA et Gasser-Ravussin SA ont également mis en commun toutes les opérations de recherche et développement. Au total, 62 personnes travaillent sur le nouveau site après le regroupement des machines.

Aucun licenciement n’est à prévoir en 2018. Ces deux sociétés assurent en Suisse la totalité des opérations industrielles destinées à la réalisation de pierres, ce qui permet de respecter scrupuleusement les règles du Swiss Made.

L’appartenance au Groupe Acrotec permet aux deux sociétés de s’appuyer sur la force commerciale du groupe dans les domaines de la micromécanique hors-horlogerie, indique un communiqué.

>> Lire aussi: Pierhor SA rejoint le groupe Acrotec

Jean Michel Uhl, actuel CEO de Générale Ressorts à Bienne, dirigera également la division pierres synthétiques du Groupe Acrotec.  "Le fait d’avoir réuni le parc machines de Pierhor SA et Gasser-Ravussin SA assure désormais la pérennité de ces deux sociétés, qui étaient en danger. Le site regroupe aujourd’hui le plus grand acteur indépendant de la pierre synthétique pour l’horlogerie, avec une capacité de production annuelle de 80 millions de pierres", explique Jean Michel Uhl.

À l’heure actuelle les deux sociétés existent toujours, leur fusion étant prévue au cours de cette année sous le nom de Pierhor-Gasser. L’objectif du regroupement des deux sites de production est d’accroître la productivité, la réactivité et la qualité. Des mesures d’accompagnement sont mises en place à l’intention des employés de Gasser-Ravussin : horaire flexible de travail, trois navettes privées avec trois points de ramassage vers le site d’Écublens, ainsi que l’aménagement des départs de ces navettes afin d’éviter les heures de pointe.

Les développements techniques de Pierhor et de Gasser-Ravussin seront également appliqués dans d’autres domaines industriels tels que la fabrication de buses de découpe.






 
 

AGEFI


 

 



...