Schindler supprimera jusqu’à 2000 postes

vendredi, 24.07.2020

Les résultats semestriels de l’ascensoriste d’Ebikon, près de Lucerne, sont en baisse. Le groupe annonce la suppression de 2000 postes sur ses plus de 66.000 employés

Le CEO du groupe, Thomas Oetterli. (Keystone)

Le fabricant d'ascenseurs et d'escaliers roulants Schindler a enregistré une baisse de ses résultats semestriels, mais battu les estimations des analystes. Le groupe de Hergiswil compte supprimer 2000 postes au niveau mondial dans les deux prochaines années dans le cadre d'un programme d'économies lancé à cause de l'impact négatif du Covid-19 sur les affaires.

Les mesures de restructuration coûteront jusqu'à 150 millions de francs et la suppression des 2000 postes concerna également la centrale, précise vendredi un communiqué.

Durant la période sous revue, le chiffre d'affaires a reculé de 8,7% à 4,96 milliards de francs et de 3,1% à taux de change constants (tcc). Les entrées de commandes ont chuté de 12,1% à 5,4 milliards et de 6,6% tcc.

La rentabilité a également souffert de la pandémie. Le bénéfice opérationnel (Ebit) a dévissé de 29,4% à 421 millions et la marge afférente s'est inscrite à 8,5% contre 11% auparavant.

Le bénéfice net pour sa part s'est affaissé de 28,2% à 313 millions.

Les résultats demeurent supérieurs aux attentes des analystes.

Pour l'ensemble de l'année, Schindler anticipe une baisse des ventes entre 0% et 6% en monnaies locales et le bénéfice net devrait s'inscrire entre 680 et 720 millions en tenant compte de coûts de restructuration de 130 millions sur la période. (AWP)

Lire aussi: Le coronavirus pousse Schindler et ses concurrents à innover encore plus vite






 
 

AGEFI



...