Le lien de proximité protège des déboires à la centrale de Raiffeisen

vendredi, 01.03.2019

Les responsables régionaux ont pu dissiper les doutes provoqués par l’affaire Vincenz en insistant sur leur autonomie opérationnelle par rapport à St-Gall.

Christian Affolter

Heinz Huber. CEO de Raiffeisen

Les scandales à répétition liés à l’affaire Vincenz et la recomposition de la quasi-totalité de l’équipe dirigeante tout comme du Conseil d’administration aurait probablement conduit à une vague de retraits de clients au sein de n’importe quel établissement bancaire. Sauf chez Raiffeisen. Le...






 
 

AGEFI



...