Novartis essuie un échec en étude clinique contre la cirrhose

mardi, 25.06.2019

Les recherches de Novartis et Conatus pour développer un médicament contre la cirrhose n'ont pas abouti.

Novartis va continuer à investir dans le développement de traitements expérimentaux contre les maladies du foie non virales. (Keystone)

Novartis déplore l'échec d'une étude clinique de phase IIb - Encore-LF - sur l'emricasan développé par son partenaire Conatus américain dans l'indication contre la cirrhose stéatohétatique non alcoolique (NASH) décompensée. Les recherches n'ont pas atteint le critère primaire d'évaluation, à savoir une amélioration du taux de survie des patients sans incidents, par rapport au placebo, indique le colosse pharmaceutique rhénan dans un communiqué nocturne lundi.

Le laboratoire assure continuer à investir dans le développement de traitements expérimentaux contre les maladies du foie non virales, aussi bien en monothérapie qu'en combinaison.

Novartis et Conatus collaborent depuis fin 2016 dans le domaine des troubles hépatiques. Le groupe bâlois avait alors avancé un versement initial de 50 millions de dollars, auquel s'était ajouté en 2017 7 millions supplémentaires pour l'exercice d'une option exclusive sur l'emricasan. (ats)






 
 

AGEFI



...