Davantage de recettes pour le commerce de détail en juillet

lundi, 31.08.2020

Les recettes cumulées du commerce de détail affichent une hausse de 4,1% ou 0,7% sans effets saisonniers, selon les indications fournies lundi par l'OFS.

Les recettes engrangées par le commerce de détail de denrées alimentaires, boissons et tabac ont augmenté de 8,8% en termes nominaux.(Keystone)

Le mois de juillet s'est révélé plutôt favorable pour le commerce de détail en Suisse. Le secteur a augmenté ses chiffres d'affaires de 3,4% sur un an en termes nominaux. Corrigée des variations saisonnières, la progression est moindre, de 0,7%.

En tenant compte du renchérissement, les recettes cumulées du commerce de détail affichent une hausse de 4,1% ou 0,7% sans effets saisonniers, selon les indications provisoires fournies lundi par l'Office fédéral de la statistique (OFS).

La progression est encore plus forte en excluant les stations-service. Celles-ci ont accusé une baisse de leurs chiffres d'affaires de 15,9% (nominal) et 1,9% (réel) en juillet.

Les recettes engrangées par le commerce de détail de denrées alimentaires, boissons et tabac ont augmenté de 8,8% en termes nominaux (+7,9% en termes réels). La hausse est plus limitée pour le non-alimentaire, soit 1,4% en nominal et 3,0% en réel.

Les branches "autres équipements du foyer en magasin spécialisé" et "marchés, envoi et commerce sur Internet" ont connu des progressions supérieures à 10%. Le segment "commerce de détail de biens culturels et de loisirs en magasin spécialisé" a vu ses revenus baisser de 8,8% et 9,9%, respectivement en valeurs nominale et réelle.

Le tassement est moins important pour les "autres biens", qui comprennent les vêtements, la pharmacie, l'horlogerie et la bijouterie. Il s'inscrit à -1,5% (nominal) et -0,7% (réel).

Corrigés des variations saisonnières et apurés des stations-services, les chiffres d'affaires du commerce détail ont augmenté de 0,8%, renchérissement ou non. Pour les denrées alimentaires, boissons et tabac, la progression s'est élevée à 0,7% (+1,2% en réel), tandis qu'elle a atteint 0,3% (+0,2%) pour le non-alimentaire.

L'OFS rappelle que la collecte de données demeure difficile en cette période de pandémie de Covid-19. Les chiffres fournis sont susceptibles d'être corrigés ou révisés selon les besoins.(AWP)






 
 

AGEFI



...