Le pétrole progresse encore après quatre semaines de hausse

lundi, 30.12.2019

Les prix du pétrole poursuivaient leur élan lundi en cours d'échanges européens, alors que l'optimisme prévaut depuis plusieurs semaines.

L'accord préliminaire entre les Etats-Unis et la Chine, annoncé mi-décembre, a été bien accueilli par les investisseurs. (Keystone)

Vers 15h15, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février valait 68,84 dollars à Londres, en hausse de 1% par rapport à la clôture de vendredi.

A New York, le baril américain de WTI pour février gagnait 0,66% à 62,13 dollars.

Un peu plus tôt, les prix sont montés jusqu'à respectivement 68,97 dollars et 62,25 dollars, des niveaux plus vus depuis les attaques sur les installations saoudiennes à la mi-septembre.

"Les marchés restent optimistes", a commenté Benjamin Lu, analystes pour Phillip Futures, après quatre semaines de hausse.

"Un accord commercial de phase un entre les États-Unis et la Chine, accompagné d'une extension des réductions de production de l'Opep, a largement soutenu la hausse des prix du pétrole", a ajouté M. Lu qui précise que les investisseurs anticipent dorénavant un marché moins approvisionné pour l'année à venir.

L'accord préliminaire entre les Etats-Unis et la Chine, annoncé mi-décembre, a été bien accueilli par les investisseurs, ces derniers espérant que ce traité contribuera à réduire les tensions commerciales sino-américaines qui ont affaibli l'économie mondiale depuis près de deux ans.

Par ailleurs, vendredi, un rapport hebdomadaire de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) a fait état d'une baisse des réserves de brut aux Etats-Unis plus importante que prévu.

Au Moyen-Orient, l'accès à un champ de pétrole irakien, qui produit 82.000 barils par jour, a été bloqué ce week-end par des manifestants. (awp)






 
 

AGEFI




...