Le pétrole aborde la fin de semaine dans le rouge

vendredi, 21.08.2020

Les prix du pétrole reculaient vendredi alors que les investisseurs continuaient d'évaluer l'impact de la réunion Opep+ de mercredi sur fond de poussée du Covid-19 en Europe.

(Keystone)

Vers 09H50 GMT (11H50 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 44,57 dollars à Londres, en baisse de 0,73% par rapport à la clôture de jeudi.
A New York, le baril américain de WTI pour le mois d'octobre, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, perdait 0,75% à 42,50 dollars.

Deux jours après la réunion virtuelle des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs alliés, "le marché se rend compte que la principale nouvelle qui ressort de l'événement est le non-respect des quotas" de production, écrit dans une note Bjornar Tonhaugen, analyste de Rystad Energy.

"Il semble assez difficile pour certains membres, comme l'Irak, de compenser leur surproduction des mois précédents et cela est considéré comme une nouvelle négative par le marché aujourd'hui", a-t-il ajouté.

Au cours de leur réunion mensuelle de suivi de l'accord Opep et non-Opep, ou Opep+, les ministres ont particulièrement insisté sur l'importance du strict respect de ces engagements pour rééquilibrer le marché de l'or noir heurté par le Covid-19.

"La demande est aussi une préoccupation pour le marché. Le Covid-19 ne semble pas ralentir et nous constatons un certain retour des restrictions en Europe et au-delà", a complété M. Tonhaugen. Les chiffres de nouveaux cas de contaminations en 24 heures publiés jeudi en France (4.771), en Italie (845), en Allemagne (1.707) ou encore en Espagne (7.039) sont inquiétants et montrent un rebond de la pandémie, préjudiciable à la demande d'or noir.(awp)






 
 

AGEFI



...