Les nouvelles immatriculations s'effondrent en avril

mardi, 12.05.2020

Les nouvelles immatriculations ont chuté de plus de moitié (-59%) à 16'312 unités en avril.

Les immatriculations des voitures à essence ont particulièrement souffert et sont tombées sous la barre des 5000 unités (-73%). (Keystone)

Les premières mises en circulation de véhicules à moteur ont subi de plein fouet les effets de la pandémie en avril. En rythme annuel, les nouvelles immatriculations ont chuté de plus de moitié (-59%) à 16'312 unités.

Pour la principale catégorie des voitures de tourisme, qui avait déjà accusé un repli de 39% le mois précédent, le recul a été de plus de deux tiers (-68%) à 9033 véhicules, selon le dernier relevé publié mardi par l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Les immatriculations des voitures à essence ont particulièrement souffert et sont tombées sous la barre des 5000 unités (-73%). Pour les véhicules diesel, la déconvenue est du même ordre de grandeur (-69% à 2259 unités) et même les voitures électriques accusent un repli de plus de moitié (-53%).

Avec un repli de "seulement" 23% à près de 1400 premières mises en circulation, les véhicules à propulsion hybride ont quelque peu limité la casse. (awp)






 
 

AGEFI



...