Swiss Re, solide comme un roc, malgré les catastrophes naturelles

mardi, 04.12.2018

Les nombreuses catastrophes naturelles n'ont pas égratigné la couverture en capitaux de Swiss Re.

Swiss Re demeure solide comme un roc, estime son directeur général Christian Mumentahler. (Keystone)

Malgré les importants dommages causés cette année par de nombreuses catastrophes naturelles, Swiss Re demeure solide comme un roc, estime son directeur général (CEO) Christian Mumentahler. Les ouragans Florence, puis Michael, tout comme le typhon au Japon et les incendies en Californie n'ont pas même égratigné la couverture en capitaux du réassureur zurichois.

Un coup d'oeil aux statistiques montre que l'ampleur des dommages a doublé au cours des 25 dernières années. "Toutefois, le principal moteur n'est pas le changement climatique en soi, mais la croissance économique et le fait que les constructions se font de plus en plus dans des zones vulnérables, comme la Floride", explique mardi M. Mumenthaler dans une interview à AWP.

Sur le front tarifaire, le patron de Swiss Re table sur un redressement et une hausse des prix, après des années de pression. Les investisseurs extérieurs au secteur ont obtenu de leurs placements sur le marché de la réassurance des rendements attrayants dans un contexte de bas niveau des taux d'intérêt. Ceci s'est traduit par des surcapacités et une baisse des prix.

Si les capitaux dits alternatifs ne se sont pas encore retirés, cela pourrait changer dès la ronde de renouvellement de janvier. "En avril au plus tard, les tarifs devraient augmenter au Japon, tandis qu'en juillet, les contrats contre les catastrophes naturelles aux États-Unis devraient être renouvelés à des conditions plus coûteuses", a précisé le CEO.

La Chine comme moteur de croissance

A la faveur des hausses de prix, Swiss Re serait prêt à investir davantage dans la croissance. M. Mumenthaler escompte une expansion annuelle de 3% au niveau mondial dans l'assurance dommages et la responsabilité civile. Les marchés émergents et la Chine en particulier, avec une hausse attendue autour de 8%, constitueront les moteurs de cette évolution.

"Actuellement, nous sommes le plus grand réassureur étranger en Chine. Nous comptons beaucoup sur ce marché en croissance. Il s'agit déjà de l'un de nos quatre marchés les plus importants au monde et c'est celui qui connaît la progression la plus rapide", a poursuivi M. Mumenthaler. Mais l'Amérique latine et les principaux marchés que représentent les États-Unis et l'Europe offrent également un bon potentiel.

Swiss Re continue de développer son secteur d'activité Entreprises au sein de la division Corporate Solutions (CorSo). Le groupe y consacre d'importants investissements afin de pouvoir se positionner largement dans le monde entier, ce qui ne reste pas sans impact sur la rentabilité.

"L'objectif est de doubler le chiffre d'affaires dans ce segment pour le porter entre 8 et 10 milliards de dollars", indique le dirigeant. Il n'y a pas de calendrier pour cela, on ne veut pas donner de fausses incitations. Des acquisitions sont également possibles à des fins de croissance. (awp)






 
 

AGEFI



...