Une entreprise suisse produit des masques d'hygiène lavables

jeudi, 16.04.2020

Les masques de l'entrepreneure textile Sophie Chiquet sont lavables à 70 °C et peuvent être réutilisés à l'infini.

Sophie Chiquet.

L'entrepreneure textile suisse Sophie Chiquet met l'accent sur la durabilité. Elle conçoit des masques d'hygiène lavables avec filtres pour les particuliers, les indépendants et les entreprises - également individualisés sur demande.

Après le confinement, le port du masque sera-t-il également obligatoire en Suisse? L'entrepreneur textile suisse Sophie Chiquet n'a pas attendu la réponse du Conseil fédéral, et a agi de manière proactive. Elle a ouvert une branche d'activité consacrée à la production de masque d'hygiène lavable.

Non certifiés

Les masques sont lavables à 70 °C et peuvent être réutilisés à l'infini et ont été développés pour les entreprises, les indépendants, les particuliers et les enfants. Il s'agit donc de « masques d'hygiène non certifiés » qui ne répondent pas aux exigences des masques de protection FFP tels que ceux utilisés par exemple dans les hôpitaux. La certification a été déposée, mais peut encore prendre un certain temps.

En 1998, Sophie Chiquet a fondé sa propre entreprise : CQ Corporate Fashion Sarl, qui produit des uniformes et vêtements de travail. Avec le coronavirus et le confinement qui y est lié, ça a été l'effondrement : en raison de la pandémie, les projets ont été arrêtés, reportés ou mis en attente. L'entrepreneure a donc commencé à concevoir des masques d'hygiène lavables pour les employés, les clients, les étudiants et les familles et à les produire sur ses quatre sites de production en Suisse et en Europe.






 
 

AGEFI



...