Après un lundi noir, les marchés rebondissent

mardi, 10.03.2020

Les marchés financiers ont connu un lundi noir, en raison de la chute des cours du pétrole et de l'épidémie de coronavirus. Ce mardi, les marchés affichent une légère reprise.

SG avec ATS et AWP

Les Bourses ont frôlé le krach lundi en raison de la chute des cours du pétrole et de la propagation de l'épidémie de coronavirus. (Keystone)

16h30: Le Dow Jones passe dans le rouge

L'indice vedette de Wall Street, le Dow Jones Industrial Average, passait dans le rouge mardi, perdant de son élan après avoir pourtant ouvert en nette hausse au lendemain de la pire séance à la Bourse new-yorkaise depuis 2008.

Aux alentours de 16h30, le Dow Jones cédait 0,04%, à 23.841,67 points, tandis que le Nasdaq, à forte coloration technologique, prenait 0,44%, à 7.985,65 points.

16h20: Le rebond du Cac 40 fond

A 16h20, le Cac 40 perdait 1,17% à 4.653,06 points après un pic à 4.924,84 (+4,60%). 

14h50: Les Bourses du Golfe se ressaisissent 

Les places financières des Etats pétroliers du Golfe ont fortement rebondi mardi, après deux jours de pertes massives, la Bourse saoudienne remontant de 7,1% à la clôture.

Le titre du géant pétrolier Aramco, le Tadawul, a grimpé de 9,9% après une série de séances dans le rouge. Cette remontée intervient après l'annonce par l'entreprise publique d'une augmentation de sa production de 2,5 millions de barils par jour (bpj) pour "fournir 12,3 millions bpj" à ses clients en avril, sur fond de guerre des prix du pétrole entre Ryad et Moscou.

Ailleurs dans le Golfe, le Dubaï Financial Market a bondi de 7,3% et la Bourse d'Abou Dhabi de 5,5%. Les marchés financiers koweïtiens et qataris se sont également ressaisis avec des hausses respectives de 6,6% et 3,3%.

Les Bourses de Bahreïn et d'Oman, plus petites, ont augmenté respectivement de 1,2% et de 0,2%.

14h35: Ouverture de Wall Street

La Bourse de New York se reprenait mardi à l'ouverture après un lundi noir: le Dow Jones montait de 3,4% et le Nasdaq de 3,42%.

Wall Street avait dégringolé la veille sur fond de krach pétrolier et de crise mondiale du coronavirus: le Dow Jones s'était écroulé de 7,79%, abandonnant plus de 2.000 points, et le Nasdaq de 7,29%.

14h30: La Bourse de Paris se reprend modestement

A 13h30, l'indice CAC 40 gagnait 123,5 points à 4.831,67 points, soit 2,62%, évoluant depuis l'ouverture dans une fourchette comprise entre 2% et 4%.

14h25: la Bourse de Sao Paulo rebondit 

Dans le sillage des marchés européens, l'indice Ibovespa de la première Bourse d'Amérique latine a ouvert sur une hausse de 6,5% avant de céder un peu de terrain, avec +5,2% à 14h25.

11h50: Le pétrole accélère son rebond et gagne 10%

Les prix du pétrole repartent nettement à la hausse au lendemain de leur pire séance depuis le début de la guerre du Golfe en 1991, un rebond porté par la reprise des marchés et les déclarations du ministre de l'Energie russe.

Vers 11h55, le baril américain de WTI pour livraison en avril gagnait 9,48% à 34,09 dollars, quelques minutes après avoir dépassé les 10% et atteint 34,42 dollars.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai valait 37,53 dollars à Londres, en hausse de 9,25%, quelques minutes après avoir atteint 37,75 dollars.

11h05: Le SMI prend 3,72%

A 11h05, le Swiss Market Index (SMI) prenait 3,72% à 9538,92 points, récupérant une bonne partie des pertes de la veille. Le Swiss Leader Index (SLI) gonflait de 4,01% à 1440,06 points et le Swiss Performance Index (SPI) de 3,52% à 11'645,21 points. Toutes les valeurs vedettes pointaient dans le vert.

Le spécialiste de technique sanitaire Geberit a bouclé l'exercice 2019 sur une bonne performance, mais inférieure à celle escomptée par les analystes. Malgré une hausse de 2,1%, l'action réalisait l'une des pires performances de SMI/SLI. Sonova (+1,6%) était lanterne rouge.

Novartis gonflait de 4,1% après l'annonce d'une sucrerie pour ses actionnaires. Le géant pharmaceutique veut racheter jusqu'à 10% de ses actions sur les trois prochaines années. Les autres poids lourds Roche (+3%) et Nestlé (+2,5%) se faisaient distancer. 

11h: La Bourse de Francfort prend 3,42%

La Bourse de Francfort accélérait mardi matin son mouvement de rebond, le Dax reprenant 3,42% au lendemain d'une chute de 7,94% liée à l'épidémie du nouveau coronavirus et l'effondrement des cours du pétrole. Vers 11 heures, l'indice vedette gagnait 363,09 points à 10.988,11 points, tandis que le MDax des valeurs moyennes avançait de 3,53% à 23.905,75 points. 

10h20: La Bourse de Londres prend 3%

Vers 10h20, l'indice FTSE-100 des principales valeurs prenait 2,93% à 6.140,89 points à Londres. Le marché britannique reprenait quelques couleurs mais était loin d'effacer son plongeon de 7,69% subi la veille et qui constituait sa pire baisse depuis 2008. 

De leur côté, les cours du pétrole se reprenaient également après s'être effondrés la veille en raison de la guerre des prix lancée par l'Arabie saoudite dans la foulée d'une mésentente avec la Russie sur une réduction de la production. Ce rebond des prix profitait aux valeurs pétrolières. 

BP gagnait 3,74% à 330,10 pence et Royal Dutch Shell (action "B") 6,33% à 1.401,20 pence. 

9h45: La Bourse de Paris prend 2,9%

A 9h45, l'indice CAC 40 prenait 2,90% à 4.844,62 points. Lundi, la place parisienne avait connu sa pire séance depuis la dernière grande crise financière, s'effondrant de 8,39% à 4.707,91 points. Elle avait alors porté ses pertes sur l'année à plus de 21%. Wall Street a également connu lundi sa pire débâcle boursière depuis 2008, laissant s'évaporer 3.000 milliards de dollars de capitalisation boursière d'après Mirabaud Securities Genève. 

9h16: La Bourse suisse prend 1,5%

A 9h16, le Swiss Market Index (SMI) prenait 1,5% à 9336,25 points. Il a encore quelques jours, l'indice vedette de la place zurichoise paradait largement au-dessus des 10'000 points. Le Swiss Leader Index (SLI) gonflait de 1,47% à 1404,97 points et le Swiss Performance Index de 1,30% à 11'395 points. Les indications avant-Bourse avaient cependant laissé entrevoir un rebond plus vigoureux. 

Julius Bär (-0,5%) mis à part, toutes les valeurs vedettes étaient dans le vert. 

8h30: La Bourse de Shanghai clôture en hausse de près de 2%

Les Bourses chinoises ont regagné mardi une bonne partie du terrain perdu la veille, Shanghai terminant la séance sur une hausse de près de 2% malgré le plongeon abyssal des places mondiales lundi. Alors que le nombre de nouvelles contaminations par le coronavirus est tombé mardi à moins de 20, l'indice composite de la Bourse de Shanghai a fini sur un gain de 1,82% à 2.996,76 points et celle de Shenzhen a pris 2,42% à 1.887,34 points.  

La veille, les deux grandes places de Chine continentale avaient cédé respectivement 3,01% et 3,79%.

8h: La Bourse de Moscou chute de 16%

La Bourse russe a accusé une lourde chute mardi à l'ouverture, après un week-end de trois jours, victime de la déroute des cours du pétrole de lundi, qui s'est accompagnée d'une chute du rouble. 

L'indice principal de la Bourse de Moscou, le RTS (libellé en dollars), a chuté de 16% à l'ouverture à 8 heures, avant de se reprendre autour de -12% une demi-heure plus tard. L'indice Moex (en roubles) a pour sa part plongé à -10,4% à l'ouverture, avant de s'établir à environ -8%. 

>> Lire aussi: Le coronavirus a déclenché le maelström boursier

>> Retrouvez ici notre dossier consacré à l'épidémie du coronavirus






 
 

AGEFI



...