AOP et IGP en manque de protection à l’étranger

lundi, 04.03.2019

Les labels gagnent leurs lettres de noblesse en dehors de nos frontières, sans être forcément mieux protégés.

Maude Bonvin

Les fromages AOP, dont le Gruyère, représentent 77% du total des ventes des AOP et IGP. (Keystone)

Les Appellations d'origine protégée (AOP) et les Indications d'origine protégée (IGP) sont de plus en plus reconnues à l’étranger. Lundi, le Conseil des Etats a adopté un arrêté fédéral portant sur la reconnaissance de ces protections par la Géorgie. Au côté d’une dizaine de pays, l’Union...






 
 

AGEFI



...