Les conseillers de votes moins influents en Suisse

jeudi, 08.11.2018

Les investisseurs suivent moins les recommandations de votes des «proxy advisors» mais recourent à leurs services comme sources d’informations standardisées sur les entreprises, selon l’enquête 2018 de la fondation Swipra.

Piotr Kaczor

Les sociétés de conseils de votes (proxy advisors en anglais) aux investisseurs sont des acteurs importants voire essentiels dans le paysage de la gouvernance d’entreprise, y compris en Suisse, mais des acteurs contestés ainsi que ne manque pas de le souligner l’un d’eux, la fondation Swipra,...






 
 

AGEFI



...