UBS Investor Watch: les investisseurs fortunés se montrent prudents pour 2020

mardi, 12.11.2019

Les investisseurs fortunés se montrent prudents pour 2020, et ce, particulièrement en Suisse, mais se déclarent optimistes pour la décennie à venir, révèle l’enquête UBS Investor Watch. L'investissement durable séduit les jeunes.

MH

En Suisse, les investisseurs se montrent plus prudents que dans la plupart des grandes régions.(Keystone)

Les personnes fortunées du monde entier sont réservées quant aux perspectives pour l’année prochaine, mais optimistes pour les années 2020-2030, montre la nouvelle enquête Investor Watch d’UBS Global Wealth Management. En Suisse, les investisseurs se montrent plus prudents que dans la plupart des grandes régions.

Selon l’enquête, qui se base sur les réponses de plus de 3400 investisseurs fortunés sur 13 marchés, 79% des personnes interrogées estiment que les marchés vont entrer dans une période de volatilité accrue. 62% des participants perçoivent l’environnement d’investissement comme plus difficile qu’il y a cinq ans.

66% pensent que les marchés sont davantage portés par la situation géopolitique que par les fondamentaux. C'est le conflit commercial qui oppose les États-Unis à la Chine qui suscite le plus d’inquiétudes (44 % des personnes interrogées), puis viennent la situation politique nationale (41%) et l’élection américaine de 2020 (37%).

Globalement, les investisseurs fortunés détiennent toujours 25 % de leurs portefeuilles en espèces, ce qui est nettement supérieur aux recommandations d'UBS. 60% d'entre eux ont déclaré qu'ils envisageraient d'augmenter ce niveau.

Malgré leurs réserves pour 2020, 69% des investisseurs interrogés indiquent qu’ils restent optimistes quant aux rendements des investissements sur la décennie à venir. 88% d’entre eux envisagent d’aligner leurs portefeuilles sur les mégatendances attendues dans le domaine de l’investissement, ce qui est cohérent avec la thématique d’investissement à long terme proposée par UBS. Le vieillissement de la population est la mégatendance la plus souvent citée, par 87 % des personnes interrogées. 82% expriment également leur intérêt pour les investissements durables et 45 % indiquent qu'ils en détiennent déjà.

L'investissement durable a la cote chez les jeunes

Cette attitude positive vis-à-vis de l’investissement durable et à long terme est particulièrement évidente chez les jeunes investisseurs de la génération Y âgés de 18 à 34 ans. 84% d’entre eux affichent un fort intérêt pour un alignement de leurs portefeuilles sur les mégatendances et 83 % expriment un intérêt pour l'investissement durable, contre 30 % des 51 ans et plus dans les deux cas.

Pour Paula Polito, Client Strategy Officer d’UBS Global Wealth Management, «L’environnement géopolitique en mutation rapide est la principale préoccupation des investisseurs dans le monde. L'interconnectivité mondiale et les répercussions du changement leur semblent plus susceptibles d'impacter leurs portefeuilles que les indicateurs traditionnels des entreprises, ce qui constitue un changement radical par rapport au passé.»

Prudence plus marquée en Suisse

Les investisseurs suisses se montrent optimistes quant aux perspectives à long terme, mais avec plus de prudence que dans la plupart des grandes régions.

84% estiment que les marchés vont entrer dans une période de plus forte volatilité, tandis que 46 % expriment leur inquiétude au sujet du conflit commercial sino-américain - dans les deux cas, des proportions plus élevées que la moyenne de la région EMEA. 67 % se montrent optimistes pour les 10 prochaines années, 85 % d’entre eux souhaitant aligner leurs portefeuilles sur les tendances attendues - des chiffres élevés mais plus réservés que les moyennes observées dans le reste de la région EMEA.






 
 

AGEFI




...