La venue de Trump au WEF de Davos n'était pas prévue

mercredi, 10.01.2018

Les informations dont disposait la police grisonne laissaient penser que le président américain n'allait pas faire le déplacement à Davos.

La venue de Trump augmente la probabilité que des manifestations soient organisées dans toute la Suisse.(keystone)

L'annonce de la venue de Donald Trump au Forum économique mondial (WEF) de Davos a surpris les responsables de la sécurité. Toutefois, cela n'implique que peu de changements dans l'important dispositif déjà prévu. Les polices devront davantage collaborer.

"J'ai été un peu surpris qu'il vienne", confie Walter Schlegel, commandant de la police grisonne, mercredi à ats-Vidéo. Les informations dont il disposait laissaient penser que le président américain n'allait pas faire le déplacement dans les Grisons.

Manifestations probables

"Il n'y aura pas d'importants aménagements" dans le dispositif de sécurité, affirme M. Schlegel. L'an dernier, le président chinois Xi Jinping était venu à Davos. Au niveau de la protection des personnes, le dispositif est le même, que cela soit un chef d'Etat chinois ou américain, précise-t-il.

En revanche, cette venue augmente la probabilité que des manifestations soient organisées dans toute la Suisse. "Nous devons collaborer et communiquer étroitement entre polices, et dans ce domaine, une importante planification est encore nécessaire", selon M. Schlegel.

Avant son déplacement à Davos, Xi Jinping avait été reçu à Berne par le Conseil fédéral dans le cadre d'une visite d'Etat. Les autorités fédérales s'activent à présent pour organiser une rencontre avec le président américain.

Le président de la Confédération Alain Berset a déjà fait savoir qu'il était prêt à un échange avec M. Trump, a indiqué le porte-parole du Conseil fédéral André Simonazzi. Les autorités des deux pays sont en contact afin de définir le cadre de la visite.(awp)



 
 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01

Testez notre nouvelle App smartphone




...