Les hôpitaux suisses doivent annoncer leurs places en soins intensifs

vendredi, 13.03.2020

Les hôpitaux et les cliniques doivent dès à présent annoncer le nombre de lits en soins intensifs disponibles pour des patients atteints du coronavirus.

La Suisse dispose actuellement de 82 stations de soins intensifs reconnues.(Keystone)

Le Département de la protection de la population (DDPS) a mis sur pied vendredi un nouveau système de déclaration.

Les établissements sont tenus d'annoncer toutes les places d'isolement, en soins intensifs et disposant de respirateur artificiel pour les enfants et les adultes, informe le DDS sur son site Internet.

>>> Lire notre dossier Coronavirus

Selon la Société suisse de médecine intensive, la Suisse dispose actuellement de 82 stations de soins intensifs reconnues. Entre 950 et 1000 lits, dont 800 à 850 sont équipées de respirateurs artificiels, y sont disponibles. Entre 400 et 450 lits sont également disponibles dans des stations d'observation.

Le DDPS a par ailleurs informé par écrit les cliniques qu'elles devaient augmenter leur capacité. Il leur suggère de repousser les opérations non vitales, d'envoyer les patients plus rapidement en réhabilitation ou de les laisser rentrer chez eux plus tôt.

Swiss Medical Network fait bloc avec les autorités sanitaires

Le groupe suisse d’hôpitaux et cliniques fait bloc avec la Confédération et les autorités cantonales. Il met à disposition ses ressources en vue d’optimiser la gestion de cette crise majeure dans un esprit de solidarité confédérale.

Face au caractère exceptionnel de la situation sanitaire actuelle et à l'urgence des mesures qui permettront de juguler l’épidémie Covid-19, Swiss Medical Network – 21 hôpitaux et cliniques, autant de centres ambulatoires, répartis dans 13 cantons – vient de communiquer son entier soutien aux mesures mises en place par la Confédération, ainsi que par les Services et les Médecins cantonaux. Le groupe a également indiqué sa disponibilité pour appuyer les autorités de manière ponctuelle et pragmatique.

En complémentarité aux structures cantonales ainsi qu’à l’organisation dédiées déjà en place et dans les limites de ses compétences, Swiss Medical Network met à disposition ses ressources, ses infrastructures et son personnel. Le groupe est conscient que seul un regroupement coordonné de tous les efforts permettra de faire face avec succès à cette situation extraordinaire.

Dans un esprit de solidarité confédérale, le groupe s’est mis à disposition de la Confédération et des cantons pour discuter de toutes mesures de soutien opérationnel qui pourraient contribuer à l’optimisation de la gestion de cette crise majeure.






 
 

AGEFI



...