Grands-parents et petits-enfants enfin réunis

lundi, 27.04.2020

Les grands-parents peuvent à nouveau étreindre leurs petits-enfants. Les parents doivent encore garder leur distance par contre.

Les grands-parents ont maintenant le droit de serrer à nouveau leurs petits-enfants dans leurs bras. (Keystone)

Bonne nouvelle pour les grands-parents et leurs petits-enfants: ils peuvent à nouveau se prendre dans les bras, selon le délégué pour le Covid-19 de l'Office fédéral de la santé (OFSP) Daniel Koch. La distance doit toutefois encore être respectée avec les parents.

Les grands-parents ne devraient par contre par encore garder leurs petits-enfants, a déclaré Daniel Koch dans une interview au magazine alémanique Grosseltern, dont certaines parties ont été publiées sur internet. Il déconseille également les rassemblements, comme les grillades en forêt. Le risque est que les gens retombent vite dans les vieux schémas et oublient les mesures de distance.

Par conséquent, les différentes générations doivent continuer à être séparées. Le problème provient principalement des parents, qui transmettent généralement le virus, et non des enfants en bas âge, qui tombent en outre rarement malades.

Les grands-parents ont donc le droit de serrer à nouveau leurs petits-enfants dans leurs bras, tant qu'ils gardent leurs distances par rapport à la génération intermédiaire. «Ils ne risquent rien», souligne Daniel Koch.

Profiter du soleil mais ne pas aller chez le coiffeur

Malgré la réouverture partielle de certains magasins lundi, le délégué de l'OFSP recommande aux plus de 65 ans «de ne pas nécessairement aller directement chez le coiffeur». Ils peuvent bien entendu sortir et profiter du soleil, mais doivent éviter tout le reste.

«Cela vaut la peine d'attendre un peu», souligne Daniel Koch. Le risque deviendra ainsi de plus en plus faible. «Et si le risque est vraiment faible, alors beaucoup de choses reviendront à la normale».

L'expert de l'OFSP suppose donc que la garde des petits enfants pourrait devenir un sujet de discussion avant qu'un vaccin contre le Covid-19 ne soit trouvé. Nous devrons certes probablement renoncer encore un certain temps à nous serrer la main et à nous rassembler avec de nombreuses personnes. «Mais des choses importantes dans la vie, comme s'occuper de ses petits-enfants, devraient être possibles». (ATS)






 
 

AGEFI



...