Ce que le Big Data nous révèle sur les tendances du marché

dimanche, 24.02.2019

Les gestionnaires d’actifs ont toujours davantage recours à la technologie pour évaluer les quantités gigantesques de données disponibles et exploiter ainsi de nouvelles sources de rendement.

Pascal Mischler*

Pascal Mischler

Traditionnellement, l’analyse des entreprises s’appuie fortement sur les données fondamentales des rapports de gestion. Toutefois, ces données sont utilisées par des millions d’investisseurs et se réfèrent en plus au passé. Or, il devient de plus en plus important pour un investissement réussi, de pouvoir déterminer des tendances actuelles ou de reconnaître des liens entre les entreprises avant que le marché réalise pleinement conscience du potentiel. On peut en conséquence miser tant sur des données traditionnelles que sur des données alternatives ou le Big Data pour l’analyse et pour disposer d’une avance en termes d’information.

L’utilisation de l’apprentissage automatique pour identifier les liens entre les entreprises qui n’ont apparemment aucun rapport entre elles, par exemple l’appartenance à un secteur commun ou un même pays d’origine peut constituer une application intéressante de la technologie pour évaluer des données alternatives. Par exemple, un fabricant de sièges automobiles en Allemagne pourrait avoir des liens avec un fabricant de textiles brésilien s’il utilise ces textiles pour ses sièges. Dans ce cas, la source de données à utiliser pourrait être par exemple des brevets (il en existe des millions et ils sont accessibles au public). Les liens de livraison, de commercialisation ou de financement qu’ils précisent peuvent nous informer de manière précoce des effets de l’évolution des chiffres financiers d’une entreprise sur ses fournisseurs.

Avec le changement technologique, les modèles commerciaux évoluent, et avec eux des secteurs économiques entiers. En conséquence, nous considérons qu’il est toujours plus important de réfléchir à des liens à priori inattendus entre les entreprises. Cette année, trois thèmes peuvent être observés plus précisément:

1. Smart Healthcare

Pour de nombreuses entreprises du secteur de la santé, le défi réside dans l’amélioration du standard actuel des informations de santé mises à disposition. L’utilisation de technologies - utiles du point de vue de la branche - peut constituer une méthode. Selon certaines prévisions, le marché global de «l’internet des équipements de santé» sera presque multiplié par deux dans les prochaines années. En conséquence, nous pouvons observer que des secteurs industriels tels que les appareils médicaux et les logiciels d’utilisation sont étroitement liés à des thèmes tels que «plateforme», «développement» et «prévention». Aujourd’hui, des applications centrées sur le système de santé peuvent fournir de nombreuses conclusions sur la promotion de la santé publique, notamment celles qui se concentrent sur le diagnostic, la communication rapide dans les cliniques ou des données de patients consolidées pour les médecins hospitaliers.

2. Pas une goutte gaspillée

En outre, nous avons trouvé des liens entre des entreprises de l’industrie des sodas et celles de l’industrie pétrolière et gazière. Comme les deux branches utilisent quotidiennement d’importantes quantités d’eau, elles sont liées entre elles par des thèmes tels que «l’eau», «l’approvisionnement», «la régulation» et la «protection des ressources». Ces deux secteurs économiques sont concernés par de nouvelles réglementations en matière de gestion et de réutilisation de l’eau, susceptibles de générer des coûts supplémentaires pour ces entreprises. En mai dernier, en Californie, de nouvelles règles ont été édictées afin de limiter l’usage de l’eau. Dans l’UE, au Royaume-Uni et en Australie, d’autres projets sur la gestion de l’eau ont été présentés, qui pourraient devenir déterminants pour le développement de ces entreprises.

3. Voler près du soleil

Les coûts de l’énergie solaire baissent régulièrement. En conséquence, on peut identifier pour les entreprises des secteurs des énergies renouvelables et des prestations aéroportuaires des liens sur des thèmes tels que «l’infrastructure», «le solaire» et «la capacité». Dans le monde entier, les aéroports enregistrent depuis cinq ans une augmentation de la fréquence des passagers, avec une exploitation quasiment permanente. Il est probable que cette fréquentation continuera d’augmenter. Plus de 150 grands aéroports dans le monde entier recherchent en conséquence des possibilités d’utiliser l’énergie solaire et d’autres sources d’énergie renouvelable. Ils pourront ainsi optimiser leur infrastructure d’exploitation et finalement accroître leur capacité pour une gestion efficiente et avantageuse.

Conclusion: il faut sortir des sentiers battus

Les investisseurs devraient réfléchir de manière critique aux entreprises faisant partie des groupes de comparaison du secteur concerné. Dans ce contexte, ils peuvent orienter leur analyse sur l’identification de thèmes du marché et les évolutions sur le long terme. On peut ainsi mieux reconnaître les liens entre des entreprises pour lesquelles ils ne sont pas manifestes.

* Country Head Suisse, Goldman Sachs Asset Management






 
 

AGEFI



...