La Morning note de Mirabaud Securities

mercredi, 09.08.2017

Les futures sur les principaux indices américains sont en baisse suite au regain de tension entre les Etats-Unis et la Corée du Nord (l’un des Black Swan que nous avions signalé en janvier 2017). La Morning note de Mirabaud Securities.

Les messages « amicaux » entre les leaders des deux pays n’ont en effet jamais été aussi rudes et on se demande bien ce qui pourrait inverser la tendance. La ligne rouge semble avoir été dépassée.  

Rappelons cependant ici que la presse oublie que Kim-Jong-Un a été formé en occident et connaît nos modes de raisonnement. L’exemple de Khadafi lui a assez prouvé que renoncer à l’arme atomique était perdre un atout majeur, en fait le seul dans son jeu lui conférant une vraie valeur. Pour cette raison, il n’y renoncera donc jamais. Il sait aussi qu’au premier signe de faiblesse il sera écarté et probablement éliminé. Par conséquent, il n’a pas d’autre alternative que de poursuivre sa surenchère.  

Pratiquement, s’il est peu probable que Pyongyang ne tente de frapper un territoire américain, elle pourrait cependant être tentée de se rabattre sur la Corée du Sud. Séoul n'est qu'à quelques dizaines de kilomètres de la frontière, donc à portée de l'artillerie et des missiles conventionnels du Nord.  

Une attaque de cette nature serait plus meurtrière encore si l'agresseur utilisait les armes chimiques dont il dispose et auxquelles seraient indistinctement exposés les civils sud-coréens, les nombreux étrangers vivant dans la capitale et les … 25’000 militaires américains déployés dans le pays depuis la fin de la guerre de Corée, en 1953

À moins que la Chine ne sorte d’autres arguments que des sanctions économiques. Ce qui est peu probable à ce stade de cette crise.  

Sans surprise et comme nous l’indiquions dans notre dernière analyse sur le franc suisse, la devise helvétique a repris son statut de valeur refuge en progressant de plus d’un pourcent par rapport à l’euro notamment.  

Malgré tout comme nous l’indiquions ce matin, la tendance est aussi et surtout marquée par le sur-optimisme qu’il y a maintenant dans le marché et le fait que le consensus ne voit actuellement plus qu’un sens pour les indices : La hausse. Ce qui nous déplait fortement.


 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...