Les fiduciaires suisses passent au numérique

dimanche, 26.11.2017

Les fiduciaires suisses bénéficient désormais d'un outil qui doit leur permettre d'affronter la numérisation des processus opérationnels qui bouleverse la branche.

"Notre but est de préparer les membres de Fiduciaire Suisse à la transformation numérique et de les accompagner tout au long de ce processus", déclare Daniela Schneeberger, la présidente centrale. (Keystone)

L'association faîtière des fiduciaires suisses a lancé samedi l'Institut fiduciaire 4.0 qui offre à ses membres conseils et services.

"Notre but est de préparer les membres de Fiduciaire Suisse à la transformation numérique et de les accompagner tout au long de ce processus", déclare Daniela Schneeberger, la présidente centrale. L'Institut fiduciaire 4.0 s'adresse en particulier aux petites et moyennes fiduciaires pour lesquelles il est difficile d'évaluer l'impact concret qu'aura sur elles l'évolution des technologies, ajoute-t-elle.

L'Institut met à la disposition des entreprises fiduciaires intéressées un ensemble de services modulaires en quatre étapes. La première consiste à procéder dès aujourd'hui, à un état des lieux personnels librement sur internet. Les entreprises peuvent ainsi évaluer de façon ludique leur état d'esprit face à la numérisation, explique Fiduciaire Suisse.
La 2e étape représente une analyse à l'échelon de l'entreprise qui conduira à une évaluation sur mesure. Elle ne sera introduite qu'en juillet 2018.

La suite s'articulera sous la forme d'une plateforme communautaire de services menant à des entreprises de technologie et à des sociétés de conseil qualifiées, ainsi qu'à une sélection de société fiduciaire partageant leurs compétences en matière de numérisation.

Dernière étape: un certificat attestera du succès de la mise en oeuvre de cette transformation numérique. (awp)


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01



...